Nouvelles Du Monde

J’ai un visa, j’ai un temps limité : un employé indien de Microsoft licencié aux États-Unis

J’ai un visa, j’ai un temps limité : un employé indien de Microsoft licencié aux États-Unis
Alors que Microsoft commence à supprimer des emplois, les employés concernés ont commencé à chercher de nouveaux emplois sur LinkedIn, et parmi ceux qui sont touchés se trouve une travailleuse d’origine indienne aux États-Unis qui dit “qu’elle a un visa et qu’elle a un temps limité”.

Harshita Jhavar, spécialiste des données et des sciences appliquées chez Microsoft, qui a passé quatre ans dans l’entreprise à Washington, écrit dans son article sur LinkedIn : “Je suis touchée par les licenciements chez Microsoft aujourd’hui. De nombreuses équipes du côté du matériel sont tombées sur le billot au sein de Microsoft”.

“J’ai un visa et j’ai peu de temps pour trouver un nouveau poste”, a-t-elle ajouté.

La travailleuse d’origine indienne est à la recherche de nouvelles opportunités dans le domaine de la science des données et de l’ingénierie ML pour aligner sa carrière, son statut de visa et ses responsabilités familiales.

Jhavar a conclu son post sur LinkedIn en disant : “S’il vous plaît, aidez-moi à trouver un poste approprié pour me connecter avec une équipe où je peux avoir un rôle pertinent à jouer. Je serai persévérant jusqu’à ce que je craque mon prochain coup”.


Le président et chef de la direction de Microsoft, Satya Nadella, a déclaré dans une note aux employés que les licenciements, qui toucheraient environ 5% de la main-d’œuvre de Microsoft, seraient terminés d’ici la fin mars, avec des notifications commençant mercredi. Microsoft compte actuellement plus de 2,20 000 employés. , et cette série de licenciements affecte environ 10 000 emplois.

ET en ligne

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT