Jacobson a dépassé les Bruns dans la course primaire | Politique

Le sénateur Mike Jacobson, qui a duré quatre mois, a détenu un avantage de près de 2 contre 1 en matière de collecte de fonds lors de la saison primaire du printemps, bien qu’il ait terminé deuxième dans la course à trois candidats du district 42.

Jacobson a recueilli 159 254 $ de sa nomination du 23 février au vote du 10 mai, selon les derniers rapports de financement de la campagne primaire déposés auprès de la Nebraska Accountability and Disclosure Commission.

Le commissaire du comté de Lincoln, Chris Bruns, qui a déclaré sa candidature en 2021, a recueilli 93 812 $ entre son entrée informelle et l’élection primaire.

Bruns a devancé Jacobson par 137 voix dans le district 42 récemment agrandi, qui comprend désormais quatre comtés de Sandhills et la majeure partie du comté de Perkins en plus de sa base du comté de Lincoln.

Les deux hommes de North Platte se sont qualifiés pour les élections générales du 8 novembre. La troisième candidate, Brenda Fourtner de Maxwell, a été éliminée lors du vote primaire.

Vous trouverez ci-dessous les dons et les dépenses individuels totaux et supérieurs combinés (y compris les va…

Jacobson a également dépensé plus que Bruns lors de la campagne électorale, de 159 234 $ à 65 548 $, bien que ce dernier ait une longueur d’avance substantielle.

Les gens lisent aussi…

Bruns, cependant, avait 28 264 $ en espèces au moment du vote du 10 mai, contre 5 355 $ pour Jacobson, selon leurs rapports financiers post-primaires.

La campagne de Jacobson a élargi sa liste de dons de comités d’action politique ou d’autres entités au cours des deux dernières semaines avant la primaire.

Les nouveaux types de donateurs à la candidature du fondateur et PDG de la NebraskaLand Bank comprenaient des entrepreneurs routiers, des hôpitaux, des intérêts médicaux, un fournisseur de gaz naturel et des entreprises de boissons.

Jacobson a reçu un total de 29 729 $ des PAC et d’autres entités, y compris des dons nouveaux et antérieurs de groupes représentant des banquiers, des agents immobiliers, des comptables, des compagnies d’assurance, des avocats, des intérêts de jeu, des entreprises locales et la Chambre de commerce et d’industrie de l’État du Nebraska.

Les 22 954 $ de dons autres que de particuliers de Bruns proviennent principalement d’entreprises du comté de Lincoln. Les exceptions ont été du Nebraska Realtors PAC – qui a donné 2 000 $ à chaque finaliste du district 42 – et 500 $ du comité de campagne du sénateur Steve Halloran de Hastings.

Jacobson a été le principal contributeur à sa propre campagne, avec son rapport post-primaire répertoriant 30 000 $ en dons purs et simples et 40 000 $ en prêts personnels en cours.

Robert Lundeen de North Platte, qui a également fait un don aux deux candidats, reste le principal contributeur individuel de Bruns.

L’autre course primaire monocamérale du centre-ouest du Nebraska dans le district 44 était unilatérale à la fois dans la collecte de fonds et dans le total des votes du 10 mai.

Teresa Ibach de Sumner rural a dépassé le surintendant de Grant City Edward Dunn par plus de 3 contre 1. Les deux candidats se sont automatiquement qualifiés pour les élections générales de novembre.

Ibach avait collecté 66 269 $ et dépensé 41 866 $ au vote de mai, tandis que Dunn n’avait pas collecté ou dépensé le minimum de 5 000 $ qui nécessite le dépôt d’un rapport de financement de campagne auprès de l’État.

Plusieurs PAC sont également tombés derrière Ibach, y compris des comités représentant des banquiers, des agents immobiliers, des hôpitaux et des intérêts médicaux et à large bande ; une société de lobbying du Capitole de l’État, la société de transformation alimentaire Archer Daniels Midland et les chemins de fer Union Pacific et Burlington Northern Santa Fe.

Aucun des principaux chemins de fer du Nebraska n’avait encore fait de dons dans la course du District 42. Ni le Nebraska Farm Bureau Federation PAC, qui a fait don de 1 100 $ à la campagne d’Ibach, ni le gouverneur sortant Pete Ricketts, qui a donné 10 000 $ au comité d’Ibach.

Dans les faits saillants du financement de la campagne d’autres courses régionales de l’ouest du Nebraska :

» Le sénateur sortant Matt Williams de Göteborg a terminé la saison primaire avec un énorme avantage en matière de collecte de fonds dans sa candidature pour être le prochain membre de l’ouest du Nebraska au conseil d’administration de l’Université du Nebraska.

Williams et l’ancienne membre du State Board of Education Kathy Wilmot de Beaver City se sont qualifiées pour les élections générales, Williams menant le scrutin primaire avec près de 2 000 voix.

Le législateur de l’État à deux mandats, cependant, avait reçu 360 582 $ de dons depuis la déclaration de sa candidature aux régents en 2021. Wilmot, qui est entré au début de cette année, n’avait reçu que 23 203 $.

Williams a transféré 185 327 $ de son comité de campagne unicaméral bientôt disparu à sa campagne NU. Cinq de ses collègues monocaméraux ont également fait un don à ses efforts, tout comme le comité de campagne du régent sortant du district 7 Bob Phares de North Platte.

Près de la moitié du total des donateurs de Wilmot provenait d’une contribution de 10 000 $ de Ricketts, selon son rapport financier post-primaire.

» Kevin Stocker de Scottsbluff, qui a de justesse évincé la commissaire de la fonction publique du district 5, Mary Ridder, de Callaway rural, a représenté 32 000 $ sur les 38 992 $ en dons à sa propre campagne.

Ridder, qui a reçu 21 154 voix à la primaire républicaine contre 22 590 pour Stocker, n’a pas collecté ou dépensé suffisamment d’argent pour devoir déposer un rapport financier. Stocker sera sans opposition lors des élections du 8 novembre.

» Elizabeth Tegtmeier de North Platte, la principale favorite du siège du State Board of Education de l’ouest du Nebraska, a continué de bénéficier d’un avantage financier dans la course du District 7.

Tegtmeier, qui bénéficiait d’une marge de plus de 3 contre 1 sur le titulaire Robin Stevens de Göteborg, avait recueilli 83 810 $ de dons contre 63 163 $ pour Stevens lors du vote de mai. Pat Moore, le troisième candidat, a été éliminé.

La plupart des dons de Tegtmeier proviennent de particuliers, dirigés par Ricketts avec 20 000 $ et Tom Peed de Lincoln avec 10 000 $.

Stevens a personnellement contribué à la moitié de ses contributions totales, mais a également reçu 5 000 $ combinés de la Nebraska State Education Association et de sa campagne PAC.

» David Gale de North Platte, qui a mené une course primaire à trois pour le siège du sous-district 4 du Nebraska Public Power District, a bénéficié d’un avantage de don de plus de 2 contre 1 sur le titulaire Bill Hoyt de McCook.

Gale avait encaissé 25 868 $ au 10 mai, dont environ la moitié provenait de dons personnels ou de prêts à sa campagne.

Hoyt a personnellement expliqué les 9 951 $ qu’il avait collectés à la même date, selon son rapport de financement de campagne.

Gale a mené Hoyt au scrutin primaire par environ 550 voix, les deux éliminant l’ancien membre du conseil d’administration du sous-district 4 Larry Linstrom de North Platte.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT