Istres – Vie des communes – Saison estivale à Istres, un bilan gratifiant

| |

Feria, Nuits d’Istres, Jeudis Étoilés, comme beaucoup de cités à vocation touristique, la ville d’Istres a connu cet été son lot d’annulations de grands événements. Et pourtant, la catastrophe qui semblait se profiler à l’horizon n’a pas eu lieu. Bien au contraire, à l ‘heure du bilan estival, élus et responsables des différents services concernés de la ville – tourisme, commerce, événements – ont le sourire.
Si les résultats sont bons, au delà des espérances même, cela ne doit rien au hasard, c’est avant tout la conséquence d’un gros travail d’équipe et d’une réelle capacité d’adaptation aux différentes mesures sanitaires qui se succédaient, alternant sans préavis durcissements et assouplissements.
Avec la fin des grands rassemblements fédérateurs, pour que la ville d’Istres conserve toute son attractivité, il a fallu faire preuve d’imagination. Dès lors, pour pallier le vide causé par ces annulations en cascade, il a été décidé de travailler de concert afin de multiplier les rendez-vous à jauge réduite pour créer un flux constant d’activités, diurnes comme nocturnes afin de ne pas laisser de temps mort aux touristes.
C’est ainsi qu’en soirée, pas moins de 52 spectacles ont été proposés par le service événements dans des domaines aussi divers que les goûts des spectateurs : théâtre, cirque, contes, humour, concerts – de la variété à la musique classique – tout en faisant la part belle aux artistes locaux (avec une capacité totale et maximale de 15 960 places, la jauge réalisée a ainsi atteint les 11 405 places avec comme temps fort, le spectacle Galilée qui a attiré à lui seul dans les arènes du Palio 1146 spectateurs)
De son côté, l’Office de tourisme en charge de l’animation des journées n’a pas été en reste avec l’organisation, au travers de son “Club”, de 260 activités, notamment des balades en poney, en voilier, la visite de Dinosaure’Istres, la nage en eaux vives, les éco balades, les séances de yoga. Une grande variété qui traduit tout de même chez les visiteurs une quête de nature et de bien-être après la dureté du confinement/déconfinement.
Exemple type d’adaptation à la “nouvelle ère” Covid, la traditionnelle visite de groupe du centre ancien et historique d’Istres qui avait naturellement été annulée a ainsi été remplacée par une découverte sonore : le visiteur se balade en ville, muni de son smartphone, d’un casque audio et d’une carte illustrée où les emplacements des sites historiques sont matérialisés par des QR code.
Avec plus de 15 000 visiteurs sur le trimestre juin-juillet-août, la fréquentation de l’office de tourisme a certes été victime d’une baisse de 25% par rapport à l’année précédente mais sans commune mesure avec le désastre tant redouté lors des prévisions pré-estivales, avec un mois de juin responsable d’avoir plombé le bilan alors qu’à l’inverse, le mois d’août, lui, a permis de remettre les chiffres de fréquentation à niveau.
Et le travail a payé. Le public, istréen et du pourtour de l’Etang de Berre, a répondu présent mais aussi les Marseillais et les Parisiens, venus en nombre, avec des retombées significatives pour le commerce local, en particulier la restauration qui tire remarquablement son épingle du jeu, en tout cas pour les établissements situés dans le centre-ville et en zone portuaire.
Des commerçants qui, au travers de leur association et en lien étroit avec la municipalité, ont su faire preuve de dynamisme et de solidarité et incité ainsi les Istréens à sortir en ville. Ce sera l’objet d’un autre article qui leur sera consacré prochainement

En vidéo, les explications de Véronique Decombis, conseillère municipale en charge du tourisme et de Jérémy Sierra, conseiller municipal chargé des événements

.

Previous

Le Conseil des ministres approuvera en novembre que le Barça, Madrid, l’Athletic et Osasuna n’ont pas à garantir leurs pertes

Plus de 9 millions d’Italiens n’utiliseront pas d’argent liquide par peur de Covid

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.