Home » Israël offrira un troisième jab Covid aux plus de 60 ans

Israël offrira un troisième jab Covid aux plus de 60 ans

by Nouvelles

Israël commencera à offrir une troisième dose de vaccins Covid-19 aux personnes de plus de 60 ans, devenant ainsi l’un des premiers pays à fournir un rappel.

Les vaccins commenceront dimanche dans le cadre d’une “campagne de vaccination complémentaire” pour les personnes qui ont été complètement vaccinées il y a plus de cinq mois, a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett.

Alors que l’inquiétude monte au sujet de la variante Delta à propagation rapide, M. Bennett a déclaré: “J’appelle toutes les personnes âgées qui ont déjà été vaccinées à recevoir cette dose supplémentaire.”

“Protégez-vous.”

Environ 55% des neuf millions d’habitants d’Israël ont été doublement vaccinés, la plupart avec le vaccin Pfizer-BioNTech, grâce à une campagne massive lancée fin décembre après un accord avec ses producteurs.

“Israël a déjà vacciné 2 000 personnes immunodéprimées avec une troisième dose, sans événement indésirable grave”, a déclaré M. Bennett.

“Et maintenant, nous déployons une campagne nationale de troisième dose.”

Le président israélien Isaac Herzog recevra le rappel ce matin.

« Décision fondée sur des preuves »

“La décision était basée sur des recherches et des analyses considérables, ainsi que sur l’augmentation du risque de vague de variante Delta”, a déclaré M. Bennett.

Israël a enregistré plus de 1 400 cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures.

Premier ministre Naftali Bennett

Plus de 15 000 cas actifs sont actuellement recensés, dont 151 personnes hospitalisées dans un état grave, selon le ministère de la Santé.

“Cette troisième dose peut sauver des vies”, a déclaré le ministre de la Santé Nitzan Horowitz.

Les bases de données médicales numérisées d’Israël ont permis des études rapides à grande échelle, et son déploiement initial de vaccin du jab était parmi les plus rapides au monde.

Le nombre de cas a chuté de façon spectaculaire et, début juin, Israël a assoupli de nombreuses restrictions.

Mais les infections ont rapidement augmenté à nouveau, incitant le ministère de la Santé à réimposer le port du masque dans les lieux publics clos.

Le mois dernier, les responsables de la santé ont annoncé qu’ils ouvriraient la vaccination aux enfants dès l’âge de 12 ans, tandis qu’en début de semaine, ils ont déclaré que ceux âgés de 5 à 11 ans à risque de complications de santé graves pourraient être vaccinés à partir du 1er août.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.