Home » Israël et les EAU signent une convention fiscale pour stimuler la coopération économique – World

Israël et les EAU signent une convention fiscale pour stimuler la coopération économique – World

by Nouvelles

Israël et les Émirats arabes unis ont signé lundi une convention fiscale, a déclaré le ministère israélien des Finances, décrivant cette décision comme une incitation au développement des affaires entre les pays après leur relations normalisées l’année dernière.

Le ministère des Finances des Émirats arabes unis a déclaré en octobre qu’il était parvenu à un accord préliminaire avec Israël pour éviter la double imposition.

La convention fiscale, une fois ratifiée par les ministres et le parlement cette année, sera la 59ème convention fiscale d’Israël et entrera en vigueur le 1er janvier 2022.

Il s’agit de la première convention fiscale conclue à la suite de la normalisation des relations d’Israël avec les Émirats arabes unis et Bahreïn l’année dernière. En parallèle, Israël a entrepris d’améliorer ses relations avec le Maroc et le Soudan.

Le traité est basé principalement sur le modèle de l’OCDE, a déclaré le ministre israélien des Finances Israel Katz dans un communiqué, ajoutant qu’il «offre une certitude et des conditions favorables à l’activité commerciale et renforcera les liens économiques» avec les Émirats arabes unis.

En vertu de l’accord, les déductions fiscales, les dividendes et les redevances sont plafonnés.

Lis: Terre de vin et de miel? Les colons israéliens exportent vers les Émirats arabes unis, au grand dam des Palestiniens

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, a déclaré que le traité permettra une promotion significative des investissements et du commerce qui aideront les économies des deux pays.

Depuis qu’un accord de normalisation a été signé en septembre dernier, les banques israéliennes et émiraties et d’autres entreprises ont accords de coopération signés, tout en établissant également des vols directs.

La normalisation a cependant créé des tensions avec d’autres États musulmans, en particulier dans le contexte de la récente Violence israélienne en Palestine.

See also  Voici pourquoi les météorologues lancent des ballons météo tous les jours

Lis: Les États musulmans critiquent Israël – et les liens les uns avec les autres

Lors d’une réunion de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), composée de 57 pays, au début du mois, les diplomates se sont critiqués à différents moments sur leurs liens avec Israël.

«Le massacre d’enfants palestiniens aujourd’hui fait suite à la prétendue normalisation», a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif lors de la réunion. «Ce régime criminel et génocidaire a une fois de plus prouvé que les gestes amicaux ne font qu’aggraver ses atrocités.»

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, s’est également joint à Zarif pour critiquer la normalisation, bien qu’Israël entretienne des relations diplomatiques avec Ankara.

«Il y en a quelques-uns qui ont perdu leur boussole morale et ont exprimé leur soutien à Israël», a-t-il dit. «S’il y a des déclarations sans enthousiasme au sein de notre propre famille, comment pourrions-nous critiquer les autres? Qui prendra nos paroles au sérieux? »

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.