Israël administre la 4e dose du vaccin COVID-19

JERUSALEM (AP) – Israël a commencé vendredi à inoculer une quatrième dose du vaccin à la population la plus vulnérable au coronavirus, devenant ainsi l’un des premiers pays à le faire alors qu’il se prépare à une nouvelle vague d’infections alimentées par la variante omicron.

Israël, qui a dirigé un programme de vaccination pionnier dans le monde en 2020, administrera la nouvelle dose aux personnes dont le système immunitaire est plus faible, ainsi qu’aux personnes âgées et aux employés des maisons de retraite.

La nouvelle campagne a commencé au Sheba Medical Center, où les patients transplantés cardiaques et pulmonaires ont été placés.

Le pays est plongé dans une nouvelle vague d’infections alimentées par l’omicron, une variante plus contagieuse. 4 085 nouvelles infections ont été signalées jeudi, son pire depuis fin septembre.

En réponse, de nouvelles restrictions ont été promulguées jeudi soir pour tenter de freiner les infections croissantes avant les célébrations du Nouvel An. Il s’agit notamment d’un laissez-passer qui sera accordé aux personnes entièrement vaccinées ou ayant récemment vaincu le coronavirus, pour les événements de plus de 100 personnes en extérieur, et l’utilisation obligatoire d’un masque lors des événements en extérieur de plus de 50 personnes.

Israël, un pays de 9,3 millions d’habitants, a signalé 8 243 décès dus au coronavirus depuis le début de la pandémie. La majorité de sa population, plus de 6,5 millions de personnes, a reçu au moins une dose du vaccin développé par Pfizer-BioNTech, et plus de 4,2 millions ont deux doses et un rappel.

Previous

Selon le chanteur de fanfare, Moravanka et le chef d’orchestre Slabák ont ​​donné un nouveau manteau

RF prendra des mesures sans garanties de sécurité – Lavrov

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.