Nouvelles Du Monde

Islamisme : les citoyens envisagent une proposition visant à interdire « Muslim Interactive »

Islamisme : les citoyens envisagent une proposition visant à interdire « Muslim Interactive »

2024-05-29 18:39:42

Environ un mois après les manifestations controversées à Hambourg du réseau « Muslim Interaktiv », qualifié d’extrémiste par le Bureau de protection de la Constitution, les citoyens réagiront aux événements – au sein de la commission de l’intérieur et maintenant aussi au sein du Conseil social. Comité.

Eh bien. Environ un mois après qu’une manifestation du groupe « Muslim Interaktiv » sur le Steindamm à Hambourg ait suscité l’indignation dans tout le pays, les citoyens examineront de plus près la question de savoir si une interdiction du groupe peut être poussée. Formellement, le ministère fédéral de l’Intérieur en serait responsable. Mercredi, la gauche au Parlement de Hambourg a déposé une motion demandant l’interdiction des « associations islamistes » telles que « Muslim Interaktiv » ou « Reality Islam ». Après un court débat, ils obtinrent un succès partiel. Les factions gouvernementales du SPD et des Verts ont autorisé le renvoi de la requête devant la commission sociale.

Peu avant la marche controversée du groupe considéré comme islamiste et dont les pancartes disaient entre autres le slogan « Le califat est la solution », la CDU avait complètement échoué avec une proposition visant à examiner une interdiction de « Muslim Interactive ». . Le SPD et les Verts ont non seulement voté contre la demande, mais ont également rejeté toute discussion au sein d’une commission citoyenne. De vives critiques ont été émises dans la ville après la marche des islamistes. Pendant des semaines, les factions au pouvoir ont été accusées de ne pas en faire assez contre les groupes islamistes dans la ville hanséatique.

Lire aussi  Le combat pour le titre mondial incontesté des super-coqs de Naoya Inoue à Tokyo le 3 septembre est diffusé en direct sur Sky Sports | Actualités de boxe

Les représentants des Rouge et Vert ont maintenant formellement expliqué que la raison pour laquelle la demande avait été renvoyée devant la commission était les parties de la demande qui appelaient à un meilleur travail de prévention. Les enfants et les jeunes, réclame la gauche, doivent être protégés des influences islamistes radicales. Par exemple, les établissements pour enfants et jeunes situés dans les districts où les islamistes sont particulièrement actifs devraient recevoir davantage d’argent pour leur travail contre l’islamisme religieux. La gauche appelle également le Sénat à développer des méthodes pour garantir que les vidéos créées à Hambourg ne soient pas laissées « incontestées » sur des plateformes telles que TikTok. En fin de compte, la demande d’interdiction de « Muslim Interactive » et des associations similaires est clairement inscrite dans la candidature de la gauche. Le comité peut et va s’occuper de cette question également.

Mais avant cela, la question sera soulevée au sein de la commission citoyenne de l’intérieur. Le déroulement politique de la manifestation controversée et une marche de suivi sont à l’ordre du jour la semaine prochaine. Les députés de l’opposition veulent notamment savoir en détail pourquoi les autorités de sécurité n’ont pas pu interdire les deux manifestations, qui se sont déroulées à deux semaines d’intervalle. Le réseau « Muslim Interactive », classé extrémiste par l’Office pour la protection de la Constitution, était connu de longue date pour ses opinions radicales. Le sénateur de l’Intérieur Andy Grote (SPD) avait expliqué à l’époque que cela ne justifiait pas à lui seul une interdiction des manifestations. Pour ce faire, il faut supposer qu’il existe un risque de criminalité. Cependant, ces déclarations n’ont pas suffi à l’opposition. Elle veut faire un suivi jeudi la semaine prochaine.

Lire aussi  « Difficile mais juste » : l’Allemagne devrait-elle devenir plus conservatrice ? - Médias

Avant le débat sur la proposition de la gauche, les citoyens ont discuté à l’heure actuelle du 75e anniversaire de la Loi fondamentale. Le SPD, les Verts, la CDU, la Gauche et le FDP ont profité du débat pour appeler à participer aux élections régionales et européennes du 9 juin. Il est important de défendre la démocratie contre les populistes et les extrémistes de droite. La Loi fondamentale garantit l’ordre démocratique libre, mais elle est de plus en plus menacée par des partis comme l’AfD, qui ne veulent pas permettre que des principes centraux tels que l’inviolabilité de la dignité humaine s’appliquent à tous, ont déclaré des membres du parti.

L’AfD, quant à elle, se décrit comme un véritable défenseur de la Loi fondamentale. La démocratie est en danger parce que des tentatives sont faites pour transformer l’Allemagne « en un Etat de gauche verte », a-t-on dit.



#Islamisme #les #citoyens #envisagent #une #proposition #visant #interdire #Muslim #Interactive
1717016122

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT