Isabelle Saporta, partenaire de Jadot (EELV), rejoint la liste de Gantzer

0
21

Isabelle Saporta, ancienne journaliste de RTL et partenaire du député européen Yannick Jadot (EELV), rejoint la liste de l'ancien communicateur de François Hollande, Gaspard Gantzer, pour la mairie de Paris, selon une interview publiée lundi soir par Le parisien sur son site.

"La seule chose qui me motive aujourd'hui est de changer la vie des parisiens", a déclaré Isabelle Saporta dans cette interview. "Ce que j'aime chez Gaspard, c'est cette liberté: nous ne sommes pas dans un parti, nous partons d'une page blanche, nous sommes pragmatiques, nous voulons faire avancer les choses", ajoute-t-il. -elle.

"Gaspard a saisi le ballon quand il m'a entendu dire que je voulais faire de la politique quand j'ai quitté RTL à la fin du mois de mai", a-t-elle déclaré. "Avec notre projet, l'écologie sera la nouvelle matrice à travers laquelle tout doit passer", promet Gaspard Gantzer, annonçant "des agriculteurs biologiques du Grand Paris, des artisans au coeur de la ville, des cantines où les enfants mangent bien et locaux …"

En contrepartie de ce rallye, Gaspard Gantzer s'engage à nommer Isabelle Saporta "première assistante, chargée de l'urbanisme et de l'écologie", si elle remporte la mairie de Paris en mars 2020.

"Mon horizon est l'écologie"

Interrogé par le quotidien sur le rassemblement de Gaspard Gantzer alors que son compagnon est élu EELV, et que le parti écologiste a nommé son candidat David Belliard en juin, Isabelle Saporta a déclaré "désolée" "que cela déplaise à certains". "La fête n'a jamais été mon horizon. Mon horizon, c'est l'écologie. Aujourd'hui, vu l'urgence, la question n'est pas de savoir dans quel courant vous êtes mais à quelle heure cela change-t-il", ajoute-t-elle. Le parisien.

Quelques mois avant les élections municipales, les candidatures se multiplient à Paris: Benjamin Griveaux pour LaREMDavid Belliard pour EELV, Ian Brossat pour le PCF, Pierre-Yves Bournazel au centre. De son côté, LR doit choisir à l’automne entre Rachida Dati, Jean-Pierre Lecoq et Marie-Claire Carrere-Gee, pour faire face à la maire sortante (PS) Anne Hidalgo, dont la candidature à la succession ne fait guère de doute.

Déçu de ne pas avoir remporté l'investiture LaREM, le mathématicien Cédric Villani lui permet de douter jusqu'au début septembre pour une éventuelle candidature dissidente.

Interrogé sur une possible alliance avec Cédric Villani ou Pierre-Yves Bournazel au premier tour, Gaspard Gantzer reste insaisissable: "Je ne me suis pas lancé dans cette difficile conquête de Paris pour être le second de qui que ce soit, mais pour se rassembler sur des idées et une voie. faire de la politique ".

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.