Inondations en Jordanie tuent 12 personnes et forcent les touristes à fuir Petra

Des inondations ont tué 12 personnes en Jordanie et contraint près de 4 000 touristes à fuir la célèbre ville du désert, l'ancienne ville de Petra, ont annoncé samedi les services d'urgence.

Les équipes de recherche sillonnaient les vallées près de la ville historique de Madaba, à la recherche d'une jeune fille qui était toujours portée disparue après les inondations de vendredi, a déclaré le porte-parole de la Défense civile, Iyad Amru, à la télévision d'Etat.

Parmi les personnes confirmées mortes après les pluies torrentielles qui ont balayé le sud du royaume, six personnes ont été retrouvées dans la région de Madaba, au sud-ouest de la capitale, Amman.

À l'est, trois personnes ont été tuées près de Dabaa sur la route du désert, l'une des trois principales artères nord-sud de la Jordanie, tandis qu'une autre a été tuée près de Maan, dans le sud.

Il n'a pas été immédiatement clair où les deux autres sont morts.

Amru a déclaré que deux filles avaient disparu dans la région de Madaba, après avoir annoncé qu'un de leurs corps avait été retrouvé.

La porte-parole du gouvernement, Jumana Ghneimat, a déclaré que les autorités avaient retrouvé quatre touristes israéliens portés disparus dans le désert de Wadi Rum, dans le sud de la Jordanie, mais en recherchaient deux de plus.

"Notre ambassade à Tel Aviv a contacté le ministère israélien des Affaires étrangères pour obtenir des informations sur l'identité des Israéliens portés disparus", a déclaré M. Ghneimat dans des déclarations publiées par l'agence de presse officielle Petra.

Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé que le contact avait été perdu avec deux touristes israéliens se trouvant à Wadi Rum.

– Les touristes évacués –

L'armée jordanienne a déployé des hélicoptères et des véhicules tout terrain pour contribuer aux opérations de recherche et de sauvetage après que les eaux de crue aient coupé l'autoroute du désert dans les deux sens.

Un sauveteur figurait également parmi les morts, a déclaré le porte-parole de la défense civile.

La télévision d'Etat a indiqué que les eaux avaient atteint jusqu'à quatre mètres dans certaines parties de la ville de Petra, ravin aux roches rouges, et dans le désert adjacent de Wadi Musa.

Elle a diffusé des images de touristes qui s'abritaient sur les hauteurs des deux côtés de la route d'accès à la plus grande attraction de la Jordanie.

La porte-parole du gouvernement a déclaré que 3 762 touristes avaient été évacués.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985, Petra attire des centaines de milliers de touristes par an dans son trésor, ses temples et ses mausolées creusés dans le roc.

Ses bâtiments ont été utilisés comme décors pour plusieurs superproductions hollywoodiennes, dont Indiana Jones et The Last Crusade.

Wadi Rum, également classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, a attiré des générations de touristes avec ses formations rocheuses spectaculaires en grès et en granit.

Ses paysages lunaires ont servi de toile de fond au tournage du classique hollywoodien Lawrence of Arabia.

Les dernières morts interviennent après les inondations subites du 25 octobre dans la région de la mer Morte dans le royaume, qui ont tué 21 personnes, dont la plupart étaient des enfants en voyage scolaire.

Les ministres jordanien de l'éducation et du tourisme ont tous deux démissionné la semaine dernière pour avoir échoué dans la réponse du gouvernement à ces inondations.

Le ministère de l'Education a ordonné la fermeture des écoles samedi dans tout le pays, malgré les avertissements de pluies diluviennes.

Le ministre jordanien de l’eau et de l’irrigation, Raed Abu al-Saoud, a déclaré samedi que les 14 principaux barrages du pays s’étaient remplis à environ 26% de leur capacité totale au cours des dernières 48 heures à cause des pluies diluviennes.

La Jordanie est un pays pauvre en eau avec 90% de désert.

Des équipes de secours jordaniennes à la recherche de personnes disparues à la suite d'inondations soudaines dans la ville de Madaba, près de la capitale, Amman, le 10 novembre 2018

Une photo prise le 10 novembre 2018 montre une voiture submergée dans la boue à la suite d'inondations soudaines dans la ville de Madaba près de la capitale Amman

Près de 4 000 touristes ont fui la célèbre ville jordanienne du désert, Petra, alors que des inondations soudaines ont tué 12 personnes dans le sud du royaume

Une photo publiée par l'agence de presse officielle jordanienne PETRA le 10 novembre 2018 montre des habitants de la ville de Maan, dans le sud de la Jordanie, en train d'inspecter les dégâts causés par les inondations qui ont tué 12 personnes dans le pays.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.