Indignation à Podes pour le retrait d'un rouge à un adversaire

0
21

"Nous pensons que c'est un grief comparatif." Aux Podes, ils sont scandalisés. La décision de la Fédération asturienne de retirer le jeu de punition à Pelayo Fernandez, le joueur de Langreo Eulalia expulsé dimanche par un prétendu assaut lors de la première étape de la promotion en demi-finale de Regional Preferential, semble injuste. Surtout parce que la commission territoriale a décidé de garder le parti de la suspension au joueur du groupe Gozoniego Borja Román, expulsé dans le même procès que le Langarian pour avoir prétendument sous-estimé un rival. Les Buylla, qui font face au match avec un revenu de 2-0, se plaignent que la décision de la Fédération a été prise sur la base d'une vidéo envoyée par les Langreans "dans laquelle rien n'est vu". Ceux de Ganzábal fuient les controverses et considèrent que la décision est juste.

"Nous pensons que la décision est injuste, nous comprenons que rien ne se voit dans les images et qu'ils conservent la suspension de notre joueur, qui a été expulsé du même jeu", se plaint le président de Podes José Ramón Menéndez "Navia".

Le point de vue de Langreo Eulalia est diamétralement opposé. Ils considèrent que les images montrent que le joueur n’a pas donné un coup de tête et n’a pas agressé le joueur de Podes comme le dit le procès-verbal. Ils ont donc compris que la décision du comité territorial était juste.

Les deux équipes s'affronteront demain à 12 heures au Nuevo Ganzábal. Celui qui passe jouera un dernier tour pour atteindre Preferred.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.