Ils scandent le slogan nazi, la police interrompt le concert

La police allemande a arrêté samedi soir un concert d'extrême droite à Ostritz (Saxe), dans l'ex-RDA à la frontière avec la Pologne, lorsque le public a scandé le slogan nazi interdit "Sieg Heil".

Deux groupes de "l'extrême droite" se produisaient devant "plusieurs centaines" de personnes sur le site d'un vieil hôtel.

La police stationnée autour d'eux a entendu "Sieg Heil" ("Salut à la Victoire") crier.

Dans le même temps, des habitants ont appelé la police pour signaler ces cris, très audibles en raison du volume sonore du concert.

Bâtiment évacué

Le concert a été interrompu. Le bâtiment a été évacué peu après 1 heure du matin. Les autorités fédérales ont ouvert une enquête.

La loi allemande interdit l'utilisation de slogans de l'époque nazie ou l'exposition de la croix gammée et d'autres symboles nazis. Le slogan "Sieg Heil" a été systématiquement scandé lors de rassemblements militaires.

Ostritz illustre régulièrement la nostalgie de certains pour la période hitlérienne. En avril, des centaines de néo-nazis s'étaient rassemblés pour un festival de musique sous surveillance policière. Son thème était "La reconquête de l'Europe" et sa date coïncidait avec l'anniversaire de la naissance de Hitler.

En octobre, à Polda (Thuringe), 800 personnes ont assisté à un concert de "rock contre le débordement d'étrangers" et des affrontements ont éclaté avec la police.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.