“Il y a un contact d’un pied en bas”: l’audio du VAR confirmant le criminel controversé de Bascuñán Neymar | Football



Avez-vous trouvé un bug?
Faites le nous savoir

Daniel Apuy | Agence France Presse

L’un des jeux qui a laissé le plus de commentaires et de réactions à la deuxième date des qualifications pour la Coupe du monde Qatar 2022 a été le Victoire 4-2 du Brésil contre le Pérou dans laquelle beaucoup remettent en question la performance de l’arbitre chilien Julio Bascuñán.

Ce mercredi de Conmebol, ils ont diffusé les audios entre le juge central et ceux qui se trouvaient dans la cabine du VAR, après trois décisions controversées de l’organe d’arbitrage.

Le plus controversé s’est produit à la 83e minute, alors que le match était à égalité à deux buts, après que Neymar est tombé dans la surface et Bascuñán a sifflé un penalty. Il n’est pas allé revoir l’action au moniteur sur le terrain parce que de la cabine ils ont confirmé sa décision.

Après avoir revu le jeu dans les plans disponibles, Piero Maza, qui était dans le VAR, indique clairement à Bascuñán: «Parfait, il y a un contact à terre (…) Il y a un contact avec un pied à terre, si je ne me trompe pas avec Neymar (…) ) Confirmé l’application, tous bons gars. Il y a un contact entre le défenseur et le pied de Neymar, j’ai vérifié sous différents angles ».

Ensuite, Bascuñán sur le tribunal a confirmé sa décision.

Autres controverses

Quelques minutes après ce jeu, le défenseur Carlos Zambrano a été expulsé au Pérou pour conduite violente contre Richarlison. Dans un premier temps, Bascuñán l’avait sanctionné d’un carton jaune, mais du VAR ils l’ont averti d’un éventuel carton rouge.

“Julio Piero vous parle, je recommande un OFR pour utilisation illégale du bras du joueur numéro 5 du Pérou”, a prévenu Maza.

Puis, la voix de Bascuñán se fait entendre: “Il y a un mouvement supplémentaire sur le visage de l’adversaire, je vais éliminer le carton jaune et je vais changer pour un carton rouge.”

Pendant ce temps, du Pérou, ils ont également réclamé beaucoup le premier penalty infligé à Neymar puisqu’ils dénoncent une possible main de l’attaquant brésilien avant que celui-ci ne subisse l’infraction.

Dans le VAR, ils ont examiné cette main supposée pour prendre la décision.

Piero Maza: «Je veux voir s’il y a une main de Neymar avant (…) Il ne la touche pas, il ne la touche pas. Julio, votre décision confirmée, tout est correct, application propre ».


.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT