Il découvre un rongeur dans sa canette de soda

0
40

La souris courait dans les rayons du supermarché, nichée dans une baguette et maintenant … flottant dans la canette de Coca-Cola. Le 7 mars, Damien, 34 ans, aurait préféré ne pas faire cette nouvelle découverte. En rentrant chez lui et après avoir bu tout son soda, cet informaticien est certain d’avoir été face à face avec un rongeur coincé dans la canette.

Après une commande dans son restaurant habituel près de son travail, Damien reçoit avec sa pizza une canette de Coca-Cola. "Je ne bois pas pendant le repas, mais à mon retour à la maison", dit le jeune homme. Il ne détecte rien d'anormal, aucun goût suspect ou texture inquiétante. "La poubelle terminée, je la vide pour éviter que le fond ne coule à la poubelle. Et là, je réalise qu'elle n'est pas vide", a déclaré le résidant de Varenne-sur-Seine (Seine-et-Marne).

Selon son récit, il observe avec horreur que le poids de sa canette est dû à un rongeur mort. "J'ai immédiatement appelé Coca-Cola et ils ont passé un bon quart d'heure." Après ce contact, il reçoit ensuite une lettre expliquant que la sécurité de la chaîne de production de l'entreprise est totale et qu'elle ne peut pas venir de chez soi. Damien se rend également au commissariat, qui ne prend pas sa plainte. "Ils m'ont dit de trouver des solutions sur Internet", dit-il amer.

Risques de leptospirose

L'entreprise lui envoie également un sac dans lequel il est invité à mettre la canette. "Ils m'ont demandé de la renvoyer pour analyse, mais hors de question. Depuis le moment où je vous les ai envoyés, je n'ai plus aucune preuve", déclare Damien. Depuis lors, elle est enveloppée de cellophane dans son congélateur.

Inquiet pour sa santé, Damien appelle ensuite son médecin pour lui demander un test sanguin. "Il m'a expliqué que le suc gastrique devait tuer toutes les bactéries", explique Damien. Pas vraiment rassuré, il contacte également son centre antipoison. "Je suis sous surveillance pendant 21 jours, et si je suis grippé, je dois aller à l'hôpital" pour prévenir tout risque d'infection par la leptospirose.

Selon le Dr Picardeau, directeur du Centre national de référence pour la leptospirose à l'Institut Pasteur, cette maladie, qui touche chaque année plus de 600 personnes en France, est principalement transmise par des rongeurs. Il est régulièrement associé aux canettes de Coca-Cola en raison d'un canular âgé de plusieurs années, affirmant qu'une personne est décédée des suites d'une leptospirose fulminante après avoir bu une canette dans un hangar touché par l'urine de rat.

Boîtes "systématiquement retournées et rincées"

Une idée qui a fait son chemin depuis que beaucoup de gens ressentent le besoin de nettoyer le dessus de leur bidon avant de boire. "Tous les mammifères sont porteurs de bactéries pathogènes, mais surtout des rongeurs qui s'évacuent par l'urine", explique le Dr Picardeau. Mais si elle peut vivre plusieurs semaines dans l'eau, il est peu probable qu'elle ait survécu à Coca-Cola, selon lui.

Une question reste en suspens: comment le rongeur est-il arrivé là? Selon Damien, il a bu la canette sur le chemin du retour, en la gardant toujours en main, rendant ainsi impossible l'intrusion du rongeur après son ouverture. Il évoque ainsi deux scénarios possibles: "Soit la souris était dans la canette et le coke y était versé. Soit elle était dans une cuve à coca, puis le liquide s’écoulait dans la canette." Deux théories balayées par Coca.

Contactée, la société loue les méthodes de fabrication de ses canettes qui sont "systématiquement retournées et rincées par de puissants jets, et font l'objet d'un contrôle constant leur assurant une hygiène parfaite". "Nous attendons de recevoir des informations du consommateur pour mener des enquêtes approfondies. Aujourd'hui, nous ne pouvons pas établir la véracité de ces informations", poursuit-elle. Pendant ce temps, Damien a déclaré qu’on lui avait offert un bon pour … un paquet de Coca-Cola.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.