Hernández: Clayton Kershaw des Dodgers mérite un départ All-Star

Il n’y avait aucune mention du mois que Clayton Kershaw a passé sur la liste des blessés ou du fait qu’il n’a pas lancé un nombre suffisant de manches pour se qualifier pour figurer dans le classement de la moyenne des points mérités.

De l’avis du receveur des Dodgers Austin Barnes, c’était une évidence : Kershaw devrait lancer dans le All-Star Game.

“Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un de plus méritant de lancer un All-Star Game au Dodger Stadium”, a déclaré Barnes.

Le baseball peut y arriver. Le baseball devrait y arriver.

En fait, le manager de la Ligue nationale, Brian Snitker, devrait aller plus loin et désigner Kershaw comme partant.

Le baseball a une chance de créer un moment dans ce qui est généralement un théâtre non scénarisé, et quel meilleur moment peut-il y avoir que Kershaw, 34 ans, faisant son premier départ All-Star à domicile dans ce qui pourrait être la dernière saison de son Hall de carrière Fame?

Certes, il y a des lanceurs avec de meilleurs chiffres. Le compagnon de rotation de Kershaw, Tony Gonsolin, a une fiche de 10-0 et mène les majors avec une MPM de 1,54. Sandy Alcantara des Marlins de Miami a une MPM de 1,95 tout en assumant une charge de travail de la vieille école, avec 115 manches 2/3, soit 33 2/3 de plus que Gonsolin.

Mais si Adam Wainwright pouvait lancer Derek Jeter une balle rapide au milieu pour doubler dans le dernier All-Star Game de Jeter et si Alex Rodriguez pouvait échanger sa position à l’arrêt-court avec Cal Ripken lors des adieux de Ripken au milieu de l’été, Snitker peut sélectionner Kershaw comme partant plus tard ce mois-ci.

Le All-Star Game est une exposition.

Il n’y a rien de mal à donner la priorité à la sentimentalité par rapport à la performance pour quelque chose comme ça, comme Kershaw le sait. Sa meilleure opportunité de commencer un All-Star Game était en 2013, lorsque Bruce Bochy a choisi Matt Harvey des Mets de New York pour commencer au Citi Field.

La Major League Baseball pourrait utiliser le buzz. En dehors du fait que le jeu se déroule à Los Angeles pour la première fois en 42 ans, il n’y a rien là-bas à propos de ce All-Star Game, comme la façon dont, disons, Shohei Ohtani était le centre d’attention de l’année dernière.

Le manager Dave Roberts a mentionné que Kershaw ne voudrait pas d’invitation caritative, mais la performance de Kershaw s’en occupe, le gaucher de 34 ans abaissant son ERA à 2,57 en lançant sept manches sans but dans une éventuelle défaite 4-2. aux San Diego Padres dimanche.

Supprimez son désastre de six points lors de son départ précédent au paradis offensif Coors Field et son ERA serait de 1,73.

“J’aimerais être honoré, pouvoir jouer”, a déclaré Kershaw.

Le lanceur des Dodgers Clayton Kershaw regarde contre les Rockies du Colorado lors de la deuxième manche le 28 juin à Denver.

(Jack Dempsey/Associated Press)

Comme on pouvait s’y attendre, toute résistance potentielle à l’idée que Kershaw lance dans le All-Star Game est venue de Kershaw lui-même. “C’est au Dodger Stadium, je suis ici depuis longtemps, je comprends tout ça”, a déclaré Kershaw, “mais je ne veux pas prendre la place de quelqu’un qui le mérite plus que moi … surtout si ce gars est dans mon équipe.”

Gonsolin est une serrure. Julio Urías devrait l’être aussi. Tyler Anderson pourrait se frayer un chemin dans une considération sérieuse avec quelques départs plus solides avant la pause des étoiles.

C’est là que la MLB doit faire preuve de bon sens. Certains des lanceurs et réserves All-Star sont choisis par les joueurs, les autres étant choisis par le bureau du commissaire. Rob Manfred peut sûrement trouver un moyen de placer Kershaw sur la liste de la NL sans punir Gonsolin ou Urías.

Le jeu est à Los Angeles, après tout.

Cette ville a vu Kershaw passer d’un joueur précoce de 20 ans au lanceur le plus décoré de sa génération. Cette ville l’a vu trébucher en séries éliminatoires et finalement remporter une Série mondiale à sa 13e saison.

Dans la finale de la série contre les Padres, Kershaw a livré une performance qui a suscité des souvenirs de ses jours les plus dominants, car il a limité les Padres à quatre coups sûrs et une marche.

Dans la troisième manche, il a cédé un doublé au frappeur n ° 9 Jose Azocar, qui s’est qualifié pour la troisième base sur un groundout de Jurickson Profar. Alors que le champ intérieur jouait, Kershaw a forcé le candidat MVP Manny Machado à frapper un grounder pour l’arrêt-court Trea Turner, qui a cloué Azocar à domicile. Jake Cronenworth s’est aligné au champ gauche pour terminer la manche.

“Il semble juste rebondir après les moins bons”, a déclaré Barnes.

Si Kershaw reste au tour, il effectuera son prochain départ vendredi, contre les Cubs. Son dernier départ avant la pause des étoiles serait le 14 juillet contre les Cardinals de St. Louis.

Le match des étoiles aura lieu cinq jours plus tard.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT