Hérault: il tire sur l'infirmière qui est venue s'occuper de sa femme

0
16

Un retraité de 71 ans a ouvert le feu samedi soir à Camplong (Hérault) sur l'infirmière de sa femme gravement malade, probablement parce qu'il était arrivé un peu tard pour s'endormir. Cette femme estropiée depuis 74 ans. Le vieil homme a tiré un seul coup lorsque l'infirmière est arrivée chez eux. Le soignant âgé de 42 ans a été touché à l'abdomen par des balles de plomb. Il a été grièvement blessé.

Cyrille, l’infirmière a réussi à s’échapper de la maison avant de s’effondrer près de sa voiture. Il a ensuite été pris en charge et transporté au café du village par des voisins venus en courant à cause du bruit. Le septuagénaire, épuisé, s'est ensuite barricadé dans leur maison. À plusieurs reprises, il a menacé d'attaquer sa femme. Il a tenu tête aux gendarmes du GIGN jusqu'à 5 heures, heure à laquelle ils ont procédé à l'interpellation en douceur de cet homme fragile qui ne se déplace qu'avec l'aide d'un promeneur.

"Un jour, il a même attrapé un jeune soignant par les cheveux"

"Ce n'est pas un méchant, mais il est d'humeur très changeante d'un jour à l'autre. Et il n'a pas été doux avec les aidants naturels qui devaient venir chaque jour pour prendre soin de sa femme Chantal. Un jour, il a même attrapé une jeune soignante par les cheveux. Elle ne voulait jamais revenir les soigner. Cela faisait plusieurs jours qu'il était contre l'infirmière. Mais celle-ci avait une très longue tournée à faire avant d'arriver chez eux "raconte un des voisins qui croisait presque tous les jours ce petit monsieur voûté aux longs cheveux et à la barbe blanche.

"Il a beaucoup aboyé, mais ce n'était pas un méchant. Mais il aurait aussi bien pu tuer l'infirmière s'il avait atteint un peu plus haut, le visage ou la poitrine", dit un autre voisin de ce couple qui est arrivé dans le village deux ans à s’installer dans une maison de Porches Street, précisément à l’endroit où le coup de feu a été tiré. "Nous avons probablement évité le pire", a ajouté un membre de l'enquête. Ce dimanche soir, le tireur placé en garde à vue a été ramené chez lui pour une perquisition.

En fin de journée, Cyril, l'infirmier de Lamalou-les-Bains, apprécié de tous dans ce petit village du Haut-Hérault, était toujours dans un état très grave à l'hôpital de Béziers. est dégradé. Il a été repassé ce matin dans la salle d'opération ", a déclaré sa femme. Le tireur devrait aujourd'hui même être présenté au procureur de Béziers pour tentative d'homicide volontaire avec préméditation. Chantal, sa femme, a été hospitalisée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.