Hakeem al-Araibi: Le footballeur réfugié doit retourner en Australie

0
2

Hakeem al-AraibiCopyright de l'image
Getty Images

Légende

Hakeem al-Araibi a été arrêté en Thaïlande en novembre

L'épouse d'un footballeur réfugié libéré de détention en Thaïlande dit que le cauchemar du couple est enfin terminé.

Hakeem al-Araibi, citoyen bahreïnien, va rentrer chez lui mardi en Australie après avoir été détenu pendant deux mois dans une prison de Bangkok.

Il a été arrêté en novembre sur la base d'une notification d'Interpol demandée par Bahreïn, après un voyage de noces en Thaïlande.

Une campagne internationale des droits de l'homme en faveur de sa libération a abouti lundi.

L'épouse du footballeur a déclaré à la BBC qu'elle était profondément reconnaissante des efforts de lobbying déployés par le gouvernement et le public australiens, ainsi que par la communauté internationale du football.

"J'ai toujours eu le sourire aux lèvres et je n'arrête pas de pleurer. Je suis tellement heureuse", a déclaré le joueur de 24 ans, qui ne souhaite pas être nommé.

"J'ai prié et prié pour qu'il revienne vers moi, et finalement notre cauchemar se termine."

Elle n'avait pas pu parler avec son mari depuis des semaines et avait annoncé son intention "d'acheter des fleurs et des gâteaux" pour célébrer leur réunion à Melbourne.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a tweeté lundi: "Nous avons hâte de vous voir à la maison, Hakeem."

Le footballeur âgé de 25 ans a fui le Bahreïn pour se rendre en Australie, en 2014, où il a obtenu l'asile politique.

En Australie, il a été condamné par contumace à 10 ans de prison pour avoir vandalisé un poste de police, ce qu'il a nié.

Les militants des droits de l'homme ont averti qu'Al-Araibi, en tant que critique à voix haute des autorités de Bahreïn, pourrait être torturé s'il était renvoyé dans le royaume arabe.

Le mois dernier, sa femme avait lancé un appel aux dirigeants mondiaux pour qu'ils fassent pression sur le gouvernement thaïlandais pour qu'il soit libéré.

Le lobbying a également été lancé par Craig Foster, ancien capitaine et animateur de football australien, qui a mobilisé la communauté internationale du football.

Les stars du football, dont Didier Drogba et Jamie Vardy, ont également attiré l'attention sur la campagne.

Lundi, des responsables thaïlandais ont déclaré à la BBC qu'ils avaient libéré Al-Araibi, car Bahreïn ne demandait plus son extradition.

Le ministère des Affaires étrangères de Bahreïn a déclaré que, malgré la fin de la procédure d'extradition, la condamnation du footballeur était toujours valable.

"Le Royaume de Bahreïn réaffirme son droit d'engager toutes les actions judiciaires nécessaires contre M. al-Araibi", a ajouté le journal.

Al-Araibi devrait être accueilli par une foule de supporters, dont son équipe de football, le Pascoe Vale FC, à son retour à Melbourne mardi après-midi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.