Grippe en Bretagne. "Se faire vacciner doit devenir un réflexe"

0
23

La caisse primaire d'assurance maladie lance sa campagne de vaccination contre la grippe. Y compris les professionnels de la santé, qui doivent donner l'exemple.

Les pharmaciens peuvent désormais vacciner contre la grippe. | ARCHIVES AFP


  • Les pharmaciens peuvent désormais vacciner contre la grippe.
    Les pharmaciens peuvent désormais vacciner contre la grippe. | ARCHIVES AFP

En 2018, la grippe avait causé près de 10 000 décès en France, principalement des patients déjà affaiblis par le vieillissement. La Bretagne n’est pas épargnée, mais les indicateurs sont encourageants, selon les responsables de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), qui lancent une grande campagne à l’approche de l’hiver.

Un Breton sur deux a été vacciné

"Il existe une amélioration du réflexe vaccinal et un taux de couverture supérieur à la moyenne nationale. Plus d'un Breton sur deux (53,9%) a été vacciné l'année dernière, ce qui est supérieur à la moyenne nationale (48,7%). Il y a encore des progrès à faire, car les primo-vaccinateurs, ceux qui n'ont jamais été vaccinés auparavant, ne représentent que 10% du temps.

De gauche à droite: Claude Feillant, URPS, infirmiers libéraux de Bretagne; Noëlle Davoust, pharmaciennes bretonnes de l'URPS; Annie Mahuas, responsable de la prévention, assurance maladie; Véronique Gestin-Lauzier, consultante médicale à l’Office régional du service médical de l’assurance maladie. | OUEST FRANCE

"Les idées fausses ont encore du mal à passer. Certains continuent à répandre la rumeur selon laquelle le vaccin serait inefficace, voire dangereux. ", Disent les experts. Mais c’est exactement le contraire, le vaccin est le seul moyen de vous protéger de la grippe. "Une maladie qui n'est pas bénigne. Parmi les patients qui se retrouvent à l'urgence, 16% sont hospitalisés."

Plus surprenant, les professionnels de la santé ne montrent pas toujours l'exemple. À l'échelle nationale, à peine 30% des infirmières et 20% des aidants naturels sont vaccinés contre la grippe. "Notre message est de leur dire: je vaccine, je vous protège …", c’est essentiel », insiste Claude Feuillant, au nom des infirmières libérales de Bretagne.

++ REPORTAGE. A Rennes, le succès de la vaccination contre l'influenza en pharmacie

++ Cinq choses à savoir sur le vaccin contre la grippe

Pharmaciens, nouveaux cette année

Le grand public, lui, peut être facilement vacciné par le professionnel de son choix: infirmière, médecin, sage-femme, etc. Et même par son pharmacien. L'expérience menée pendant deux ans a été concluante. Elle est maintenant répandue dans toutes les pharmacies de volontaires.

En Bretagne seulement, il existe 1 100 pharmacies, autant d'endroits où le vaccin peut être administré en quelques minutes, sans rendez-vous, sur présentation d'un bon d'assurance maladie. Pour ceux qui ne bénéficient pas de ces soins, le vaccin reste abordable, il coûte environ 10 €. Le prix de la tranquillité pour l'hiver …

Partagez cet article

Grippe en Bretagne. "Se faire vacciner doit devenir un réflexe"Ouest-France.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.