Givaudan continue d’augmenter ses prix après une hausse de 4,6 % de ses ventes au premier trimestre

Le logo du fabricant suisse d’arômes et de parfums Givaudan est visible dans son centre d’innovation de Kemptthal, en Suisse, le 10 janvier 2020. REUTERS/Arnd Wiegmann

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

ZURICH, 12 avril (Reuters) – Le fabricant de parfums et d’arômes Givaudan (DIVN.S) a confirmé mardi ses objectifs à moyen terme et a déclaré qu’il continuerait d’augmenter les prix cette année pour compenser la hausse des coûts des intrants après que les ventes à périmètre constant aient augmenté de 4,6 % au premier trimestre.

Givaudan et ses pairs ont une exposition limitée à la Russie et à l’Ukraine, y compris pour les ingrédients provenant de ces pays, mais poussent à des hausses de prix pour compenser la hausse des coûts des matières premières et de l’énergie.

“Avec des coûts des intrants plus élevés en 2022, l’entreprise continue de mettre en œuvre des augmentations de prix en collaboration avec ses clients pour compenser intégralement les augmentations des coûts des intrants”, a déclaré le groupe suisse dans un communiqué.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Les ventes de son activité goût et bien-être ont augmenté de 6,4 %, tandis que les ventes de son unité parfumerie et beauté, qui faisait face à une base de comparaison plus difficile, ont augmenté de 2,7 %.

Il a connu une forte demande pour ses parfums fins pour les parfums ainsi que pour les arômes pour les boissons, les produits laitiers et les collations, tandis que les ventes de parfums pour les produits de consommation comme le dentifrice ou le savon ont diminué après avoir fortement profité de la pandémie de COVID-19, a indiqué le groupe.

Givaudan a confirmé son objectif à moyen terme d’une croissance sous-jacente des ventes de 4 à 5 % et d’un flux de trésorerie disponible d’au moins 12 % en moyenne sur un cycle de cinq ans. Les ventes du groupe se sont élevées à 1,78 milliard de francs suisses (1,91 milliard de dollars), soit une hausse de 6,4% en francs suisses.

Symrise de l’Allemagne (SY1G.DE) a déclaré le mois dernier qu’il envisageait des acquisitions et prévoyait une croissance des ventes de 5 à 7 % cette année sur une base comparable. IFF basée aux États-Unis (IFF.N) annoncé des augmentations de prix dans toutes les divisions le mois dernier.

(1 $ = 0,9307 franc suisse)

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage de Silke Koltrowitz; Montage par Michael Shields

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT