Gilets jaunes: Dijon craint le pire

Ne revivez pas un samedi aussi violent que le précédent. C'est le souhait des services de l'Etat. Selon nos informations, le préfet de Côte-d'Or prendra un décret interdisant les manifestations samedi pour les rues de la préfecture de Liberté et leurs alentours. Le week-end dernier, une centaine de policiers et de gendarmes ont été mobilisés. "Cette semaine, ils seront plus nombreux. Nous avons demandé des ressources supplémentaires", a déclaré la préfecture. En plus de la police et de la gendarmerie, des agents de sécurité privés sécuriseront certains bâtiments officiels. Le conseil départemental de Côte-d'Or mobilisera notamment les responsables d'une entreprise dijonnaise, de 13 à 20 heures, pour éviter les intrusions et les dégradations de ses bâtiments. Pour en savoir plus, allez ici (frais d’article).
Le CPME soulève une "situation alarmante" Dans un nouveau communiqué de presse, rappelant que 62% des 1 170 dirigeants d’entreprise de Côte-d 'Or interrogés au début du mois ont parlé de l’effet négatif des blocus et des manifestations sur leur activité livraison tardive), le CPME (Confédération des PME) 21 indique que "la situation des entreprises / entreprises et des artisans devient alarmante". "Il est souhaitable que la paralysie du pays cesse rapidement, sous peine d'un impact désastreux et irréversible sur l'économie: 30% des dirigeants craignent pour la survie de leur activité si le mouvement se poursuit", conclut le communiqué de presse.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.