Giffoni 50, de Stallone à Daisy Ridley – Cinéma

ROME – Rencontres en direct avec des stars telles que Richard Gere (20 août), Sylvester Stallone (21 août), Katherine Langford interprète de la série Netflix Treize et Maudit (22 août) la ‘Jedi’ Daisy Ridley (26 août), le maître d’animation Glen Keane (27 août), Bryan Cranston (Breaking Bad) et Thea Sharrock, respectivement l’interprète et réalisatrice de L’unico e insuperabile Ivan, qui sera présentée en première à Giffoni le 18 août et à partir du 11 septembre sur Disney +: ils le point fort de la 50e édition du Festival du Film de Giffoni, qui sera inaugurée par le président de la Région Campanie Vincenzo De Luca.

Cette année, Giffoni se met en quatre pour maintenir le programme en présence, conformément aux mesures anti-Covid, mais aussi en ouvrant une grande partie en ligne. La première tranche du festival, créée et dirigée par Claudio Gubitosi, aura lieu du 18 au 22 août et sera consacrée aux jurys Générateur +16 et Générateur +18, la seconde du 25 au 29 août et sera Générateur +13 pour les jurés. Un réseau d’activités et d’événements suivra à partir de septembre et novembre, et du 26 au 30 décembre un espace pour les jeunes jurés, +6 et +10 avec 1500 enfants répartis sur les cinq jours du festival.

Giffoni 2020 aura plus de 100 invités et talents: il y aura des représentants institutionnels, tels que les ministres Luigi Di Maio, Lucia Azzolina et Sergio Costa. Parmi les protagonistes italiens en présence ou en streaming pour des meetings et masterclasses: Serena Rossi, Sergio Castellitto, Matilde Gioli, Paola Cortellesi, Raoul Bova, Manuel Bortuzzo, le casting de Skam Italia, Toni Servillo, Samuel dei Subsonica, I Pinguini Tattici Nucleari, Erri De Luca, Benedetta Porcaroli, Rocco Hunt, Diletta Leotta, Lodovica Comello, Gué Pequeno, Lorenzo Zurzolo, Max Giusti, Diego Bianchi, Gaia, lauréat de la dernière édition d’Amici di Maria De Filippi. Le thème de cette année est la terre, le symbole qui clôt la trilogie des éléments commencée il y a trois ans avec Acqua et poursuivie l’année dernière avec Aria.

Six cent dix jurés physiquement impliqués; 46 hubs dont 32 en Italie et 14 à l’étranger; 2000 juré en présence et en streaming, 47 oeuvres en compétition de 26 pays (dont 11 italiennes). Parmi les avant-premières déjà confirmées et également ouvertes au public, Shortcut d’Alessio Liguori, une histoire d’amitié et de courage aux décors noirs et mystérieux (19 août); Balto E Togo: The Legend of Brian Presley (26 août à Giffoni et dans la salle à partir du 3 septembre); Endless de Scott Speer (27 août), sur l’histoire d’amour, qui franchit la frontière entre la vie et la mort, de deux garçons, Riley (Alexandra Shipp) et Chris (Nicholas Hamilton). Parmi les événements spéciaux, la célébration des 25 premières années de Rainbow, la maison d’animation d’Iginio Straffi; l’hommage à Alberto Sordi avec le documentaire Ciao Alberto: l’autre histoire d’un Italien d’Antonello Sarno (22 août); le film non romanesque Ragazzi Irresponsabili ‘(28 août) sur les jeunes impliqués dans le mouvement vert des Vendredis pour l’avenir.

Parmi les mesures de sécurité adoptées pour les participants, les invités et le personnel de la ville de Campanie, il y aura distanciation, assainissement par tunnels «décontaminateurs», contrôle d’accès, réservations obligatoires pour les événements ouverts au public, transport selon les règles, séances personnalisées en Les chambres. En outre, il y aura l’utilisation obligatoire d’une application, Convivio Giffoni Film Festival (créée par une startup dont le siège est opérationnel à l’Université de Salerne), qui signalera la distance de sécurité à respecter à tous les jurés et masterclassers.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.