Gagnant de The Perfect Picture : ‘N’a pas toujours soumis la meilleure photo’ | À PRÉSENT

L’édition spéciale voyage de L’image parfaite, tourné en Argentine, a été remporté par Maurice Lede. L’ancien 3 VoyagerLe présentateur raconte lors d’une conversation avec NU.nl qu’il n’a pas toujours remis son meilleur travail au jury par la suite. Ces photos seront bientôt exposées au public.

Les photos de Lede seront exposées au Museum Hilversum. Le lauréat pourra y exposer des travaux réalisés pour le programme, et pourra également choisir des photos qui n’auront finalement pas été soumises au jury. “Ensuite, vous avez choisi la photo A, par exemple, sous la pression du temps, mais maintenant que je vois B, je pense : c’est en fait beaucoup plus agréable”, déclare Lede.

“C’est formidable que vous puissiez le voir en grand et raconter l’histoire avec. Choisir cela sera un long processus, mais peut-être que je découvrirai un fil conducteur et mon propre style.”

Le présentateur explique qu’il est encore assez à la recherche de son style photographique. “J’aime beaucoup la photographie documentaire, j’aime sortir avec les gens.”

“Ce que j’aime vraiment, c’est créer un décor qui vient d’un concept imaginé et que l’on peut préparer complètement. Pour qu’il n’y ait plus qu’à appuyer sur le bouton. J’espère qu’avec mes photos je raconte une histoire, que les gens me voient en tant que photographe en tant que conteur.”


“J’ai tout fait de travers”

Membre sait depuis un mois qu’il est le gagnant de L’image parfaite peut appeler. La mission finale a été enregistrée en Argentine il y a quelque temps. Ce n’est qu’en studio aux Pays-Bas que le présentateur et co-finaliste Jochem van Gelder a entendu il y a quelques semaines dont le travail a été jugé le meilleur par le jury. Le chanteur Thomas Berge a abandonné plus tôt dans l’émission.

La participation au salon de la photographie RTL était depuis longtemps sur la liste de souhaits de Lede. La photographie était quelque chose qui l’intéressait, mais il ne connaissait pas le chapeau et le bord. “Au cours des dernières années, j’ai visité tellement de beaux endroits, que je voulais aussi capturer. Alors, à un moment donné, j’ai acheté un appareil photo, j’ai tourné quelques boutons et une photo est sortie. Maintenant, je sais : j’ai tout fait de travers. , haha.”

Avant les enregistrements, Lede et ses collègues candidats (en plus de Van Gelder et Berge également, entre autres, Daphne Bunskoek, Tim den Besten et Roxanne Kwant) ont reçu quelques jours de formation. On y explique les subtilités de la photographie. Lede : “C’est alors que j’ai appris la vitesse d’obturation, la lumière et le post-traitement et que j’ai vraiment commencé à comprendre la théorie.”

Lede n’a pas estimé ses propres chances de gagner très élevées. “Mais je suis en fait un fanatique du sang. J’ai surtout essayé d’en profiter, mais parfois j’ai remarqué que ce petit zeste en moi revenait. Ensuite, j’ai vraiment dû appuyer sur le frein.”

Jochem van Gelder sur son vélo, photographié par Lede.

Jochem van Gelder sur son vélo, photographié par Lede.

Jochem van Gelder sur son vélo, photographié par Lede.

Jochem van Gelder sur son vélo, photographié par Lede.

Photo: RTL

Une immense bulle photographique

Contrairement aux saisons précédentes, L’image parfaite cette fois enregistrée en quelques semaines. Normalement, les enregistrements prennent des mois, ils ont lieu aux Pays-Bas et les candidats ne sont pas impliqués à plein temps dans le programme. “Vous étiez tellement dedans maintenant”, dit Lede à propos de cette édition spéciale.

“Nous étions dans une énorme bulle photographique, avec toutes sortes de gens sympathiques qui voulaient en tirer le meilleur parti. Vraiment un une fois dans une vie-vivre. Je pense que j’aime cela plus que si vous devez faire les devoirs répartis sur un an. Le jury a dit que c’était la raison pour laquelle c’était beaucoup plus difficile pour nous, donc je suis fier de ce que nous avons accompli en peu de temps.”

De quelle photo Lede est-il le plus fier ? “Très honnête : j’aimerais encadrer beaucoup de photos, haha. J’ai vraiment aimé les photos de la mission finale, car j’en ressens aussi beaucoup. Et la photo avec Jochem s’est avérée très belle. C’était tellement hilarant, lui dans ce costume noir moulant qui devait continuer à faire du vélo pendant que les moustiques le perforaient et je lui ai presque mis le feu. Nous avons tellement ri et puis une image comme celle-ci est sortie.

En tout cas, Lede ne raccroche pas à la caméra pour le moment. “Je viens de rentrer de quelques jours dans le Nord de la France à moto, et l’appareil photo est venu avec moi. Je fais maintenant de bien plus belles photos”, raconte l’animateur.

“Vous savez mieux quelle heure de la journée produit les plus belles photos et comment vous regardez la lumière, par exemple. Je remarque aussi que j’aime montrer à mon entourage et à mes followers comment je vois le monde. La photographie m’a donné et je veux explorer Je suis vraiment devenu un photographe amateur.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT