France-Norvège: le diacre relance Valérie Gauvin en attaque

0
14

La veille de la conférence de presse, Corinne Deacon avait laissé entendre qu'elle pourrait très bien renouer avec la même équipe victorieuse (4-0) de la Corée du Sud lors du match d'ouverture de la Coupe du monde vendredi dernier au Parc des Princes. "Les onze contre la Corée du Sud m'ont donné satisfaction. Logiquement, nous devrions partir avec la même chose", a déclaré l'entraîneur des Blue en prévision du choc du groupe contre la Norvège mercredi (21 heures) à Nice.

Enfin, il y a eu des changements. En remplacement à Paris, Valérie Gauvin revient dans l'équipe de départ. Rejeté dès le premier match pour deux retards dans l'entraînement, même si Dacre avait justifié son choix pour des raisons tactiques, l'attaquant de Montpellier trouve sa place au premier plan de l'attaque. Son profil de joueur puissant et de point d’attachement est plus adapté au combat physique que les Norvégiens essaieront d’imposer aux Français.

Le Sommer et Renard sont là

Pas très convaincant en position de centre face à la Corée du Sud, Kadidiatou Diani prend sa place du côté droit. Un choix qui nuit à Delphine Cascarino, reléguée au banc.

Menacés au début de la semaine de douleur avec l'adducteur droit et la cuisse droite, le défenseur Wendie Renard et l'attaquant Eugénie Le Sommer tiennent leur place. La veille, le double buteur de la tête et l'auteur du premier but de la Coupe du Monde à Paris avaient participé normalement tout au long de la session.

La composition de l'équipe de France: Bouhaddi – Torrent, Mbock, Fox, Majri – Bussaglia, Henry (Cap) – Diani, Thiney, Le Sommer – Gauvin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.