France-Norvège: «Cette victoire va compter», assure Guy Stephan

0
14

Il était présent, ce mercredi soir, à l’Allianz Riviera de Nice, avec tout le personnel des Bleus, pour encourager les Français opposés aux Norvégiennes. À l’émission du match, conclu par une courte mais sur la précieuse victoire des tricolores (2-1), Guy Stephan, l’adjoint de Didier Deschamps, book a analyse.

Doit-on parler d'un succès dans la douleur?

GUY STEPHAN. En effet, mais cette victoire va compter. La différence de niveau n'était pas si grande entre les deux équipes. Il y avait du répondant côté athlétique chez les Norvégiennes. Je ne suis pas passé à la peine, mais il paraîtra assez généreux.

Avec 6 points en 2 matchs, pouvait difficilement rêver de meilleure entente des Français…

Le premier match correspond à un grand succès. Ça s'est avéré plus compliqué ce mercredi soir. Mais la victoire est au bout de 90 minutes. Les Bleues sont donc parfaitement entrées dans leur mondial.

Les Bleues sont presque en 8e de finale. Le 3e match doit-il être l’occasion de faire un peu tourner l’effet?

Il faut trouver un juste milieu entre les filles qui ont besoin de jouer avec celles qui aspirent à un peu de repos. Le personnel a des éléments que je n'étais pas. Ça ne fait jamais trop de joueuses sans match pendant dix jours. Il importe de modéliser le temps de jeu de chacune.

Vous avez regardé ce match dans la peau du technicien ou du supporter?

Plus du technicien. J’essaie de voir les différents systèmes de jeu, les joueuses susceptibles de faire la différence. L’apport de Diani s’est révélé précieux. Cascarino

Êtes-vous surpris par l'engagement populaire croissant autour des Français?

Oui, un peu. J’ai beaucoup aimé la communion avec le public. Quand on voit tant de monde au Parc, puis à Nice, on dit que la Fédération française a bien bossé en amont. Pour qu'il y ait cette adhésion, il faut qu'il y ait une bonne équipe sur le terrain. Les filles aiment la fraîcheur. On envoyé une belle solidarité dans ce groupe. Corinne Diacre fait du bon travail.

Les voyez-vous aller au bout?

Elles ont le potentiel d'être moins dans le dernier carré. A priori, les Etats-Unis sont leurs promesses en quart de finale. Ça sera un gros morceau, un peu comme l’Allemagne a été été pour nous en demi-finale de l’Euro 2016 (2-0).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.