Formule 1 | Hamilton et Bottas admettent qu'ils ne pouvaient rien faire contre Leclerc

0
28

Lewis Hamilton ne pouvait voir la domination de Charles Leclerc et de Ferrari qu'après le Grand Prix d'Italie, au cours duquel il avait tenté d'attaquer le Monégasque pendant près de 30 tours, avant de voir ses pneus s'effondrer.

"Il a fait un excellent travail" dit Hamilton. "Félicitations à Ferrari et Charles, beaucoup de pression de Valtteri et de moi. J'ai fait de mon mieux, mais j'ai suivi de si près pendant si longtemps, les pneus se sont effondrés."

Hamilton a finalement fini troisième, derrière Valtteri Bottas qui a également trébuché sur la Ferrari, et le leader du championnat reconnaît qu'il n'aurait rien pu faire: "Cependant, ils étaient juste plus rapides aujourd'hui, tellement plus vite en lignes droites donc même si nous nous rapprochions, nous ne pourrions pas entrer. Ce n'était pas notre jour."

Deuxième à l’arrivée grâce à un arrêt au stand retardé et une bonne fin de course, Bottas se félicite du résultat mais reconnaît sa frustration: "Nous avons fait une bonne stratégie avec le premier long relais."

"À cause de cela, nous avons eu des chances à la fin, mais il est frustrant de ne pas avoir réussi à le faire. Je ne pouvais pas le dépasser, car à chaque fois que je m'approchais, mes pneus s'effondraient."

"Au moins, j'ai essayé aujourd'hui et fait ce que nous pouvions faire de mieux. Nous avons essayé quelque chose avec le moteur et tout pour nous rapprocher, mais ils étaient plus forts aujourd'hui", dit-il. .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.