FM exhorte les pays de l'UE à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

FM exhorte les pays de l'UE à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

Amman, 16 mai (Petra) – Le ministre des Affaires étrangères et expatriées Ayman Safadi a appelé mercredi l’Union européenne (UE) à reconnaître Jérusalem-Est comme la capitale d’un Etat palestinien dont l’établissement sur le sol palestinien est une condition préalable à une paix globale. la région. Lors d’une réunion avec les ambassadeurs de l’Union européenne en Jordanie, le ministre a exhorté l’Europe à soutenir immédiatement la création d’une commission internationale indépendante chargée d’enquêter sur le massacre israélien contre des civils non armés dans la bande de Gaza. Safadi a déclaré que la poursuite des crimes d’Israël sans une réaction internationale dissuasive déclencherait un nouveau cycle de violence qui aura des implications sur la stabilité régionale et internationale. Le ministre a averti que l’occupation alimente le désespoir, affaiblit les voix modérées de la modération et renforce l’extrémisme qui vit du désespoir et de la frustration. Il a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités morales et juridiques et à protéger le peuple palestinien contre l’occupation israélienne illégale, qui viole complètement toutes les résolutions de légitimité internationale et sape les chances de parvenir à la paix. Dans ce contexte, le ministre a mis en garde contre les conséquences des pratiques israéliennes unilatérales visant à imposer de nouveaux faits sur le terrain et à oblitérer l’identité arabo-musulmane-chrétienne de Jérusalem. Il a déclaré que Jérusalem, comme l’a affirmé Sa Majesté le Roi Abdullah II, le gardien des lieux saints musulmans et chrétiens à Jérusalem, est la clé de la paix, qui ne sera accomplie qu’en respectant les droits légitimes du peuple palestinien, y compris son droit de liberté et état. Safadi a souligné que la Jordanie, avec l’orientation et le suivi directs de Sa Majesté le Roi Abdullah II, continuera à consacrer toutes ses ressources à la protection des sites sacrés et à la préservation de l’identité arabe et islamique de Jérusalem et à la réalisation des une paix globale et durable garantissant à tous les peuples de la région le droit de vivre dans la paix et la sécurité. Le ministre a réitéré la condamnation par Jordan de la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et a déclaré que cette décision violait les lois internationales et les résolutions sur la légitimité internationale. Il a dit que le Royaume continuera à travailler avec les Palestiniens et la communauté internationale pour contenir les ramifications de la décision. A la veille du 70ème anniversaire de la Nakba, a annoncé le ministre, une ambassade américaine est ouverte à Jérusalem en violation du droit international alors qu’Israël envoie ses soldats à Gaza pour tuer des manifestants pacifiques qui exercent leur droit légitime de protester pacifiquement contre l’occupation. ; la plus grande injustice dans les temps modernes. Safadi a félicité les pays de l’Union européenne d’avoir soutenu le droit du peuple palestinien à vivre dans la paix et la dignité en résolvant le conflit sur la base de la solution à deux États. Il a également souligné le refus de l’Union européenne de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël ou de relocaliser leurs ambassades dans la ville sainte, que l’occupation a privé de la paix. Le ministre a appelé à une action internationale efficace pour freiner les pratiques israéliennes et créer un horizon pour progresser vers la paix, mettant en garde contre les conséquences d’une impasse politique persistante. Il a souligné l’importance de la pression exercée par l’Union européenne sur Israël pour arrêter ses actions unilatérales à Jérusalem et arrêter la confiscation des terres palestiniennes et la construction et l’expansion des colonies et d’autres mesures qui compromettent la solution à deux Etats. La Jordanie continuera à travailler avec les frères arabes et l’Union européenne et s’engagera avec les États-Unis et tous ses partenaires de la communauté internationale pour parvenir à une paix globale et durable fondée sur la solution des deux États et conformément aux résolutions de la légitimité internationale et l’Initiative de paix arabe, a conclu Safadi. // Petra // AA 16/5/2018 – 07:39:17

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.