FED: nationaliser le nucléaire pour privatiser ce qui marche?

0
61

FED: nationaliser le nucléaire pour privatiser ce qui marche?

Électrique.

"Le gouvernement souhaite démanteler EDF en séparant le nucléaire, les réseaux et d'autres activités, afin de pouvoir vendre des secteurs d'activité entiers au secteur privé" : la puissante CGT Energie achève la résurgence du scénario de scission d’EDF qu’elle qualifie de "mauvaise idée". Selon Parisien Lundi, Emmanuel Macron a bien l'intention de "Renationalise" les activités nucléaires de l'électricien pour soutenir le mur d'investissement communautaire de 100 milliards d'euros auquel EDF est confronté dans l'atome. Comme Libération Comme il a été écrit le 14 février, l’idée serait d’ouvrir le capital d’activités rentables (énergies renouvelables, distribution d’électricité, Dalkia …) afin de permettre à EDF de se refinancer. Une nouvelle illustration du vieil adage "Nous nationalisons les pertes et privatisons les profits".

Ce projet intitulé "Hercules" doit être étudié par le conseil d'administration d'EDF le 28 mai. Mais sa mise en œuvre à l'horizon 2021 s'annonce périlleuse politiquement et très incertaine. Macron a certainement promis de ne pas toucher au fameux statut de "IEG" (industries de l'électricité et du gaz) contrairement à celui des cheminots. Et la CGT n'est pas hostile à une sanctuarisation du nucléaire dans la sphère régalienne. Mais le syndicat, comme une bonne partie de l’opposition parlementaire, ne veut pas que cela serve de prétexte à une privatisation latente de la société EDF, détenue à 84% par l’État. La CGT plaide au contraire pour un «Retour à un service public d'énergie» fort et durable, en ligne avec certaines revendications de gilets jaunes (Photo AFP)

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.