Faits-Divers – Justice | Renault Nissan: le tombeur de Carlos Ghosn poussé à la démission

0
16

Hiroto Saikawa, fossoyeur de son ancien maître de penser, Carlos Ghosn, lui aussi été pris au piège du scandale et poussé vers la sortie.

Sur la sellette depuis les mois

Après avoir reconnu que vous étiez dans une première fois depuis plusieurs années, il était directeur général du constructeur automobile lundi après-midi, il sera en vigueur à compter du 16 septembre au plus tard. Depuis le dernier mois, ce dirigeant de l’air impassible, aux cheveux rasés et aux lunettes fines, était sur la sellette. Il se maintient à son poste plus par défaut de son successeur.

La "face obscure" du tout puissant Ghosn

En novembre dernier, M. Saikawa n'avait pas eu besoin de mots assez longs pour dire «le visage obscur» du tout-puissant Ghosn, qui voulait être arrêté au Japon pour les malversations financières présumées. de la frustration, du désespoir même. De l’indignation et du ressentiment », avait lancé Hiroto Saikawa en novembre dernier.

400 000 euros

Le directeur de Nissan, lui-même avoué, a été touché par un premier ministre. S’excusant «pour le trouble causé», Hiroto Saikawa s’était engagé à restituer la somme incriminée, soit environ 400 000 euros. Mais cette affaire l’a finalement rattrapé.

L’actuel directeur opérationnel du groupe, Yasuhiro Yamauchi, assure l’intérim dans l’avenir du comité des nominations au conseil d’administration de Nissan. Il n’a pas le choix d’être un successeur du mois d’octobre.

«Le tombeur de Carlos Ghosn»

Hiroto Saikawa est considéré comme le tombeur de Carlos Ghosn. L’ancien PDG français de Renault Nissan a été libéré sous caution, début mars, après avoir passé 100 jours en prison, à Tokyo. Son procès, for malversations financières présumées doit commencer au courant du mois de septembre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.