Nouvelles Du Monde

Factures, comment se protéger des contrats non sollicités : “Attention aux centres d’appels et au porte-à-porte”

Factures, comment se protéger des contrats non sollicités : “Attention aux centres d’appels et au porte-à-porte”

2023-11-30 01:56:37

La fin du marché protégé de l’électricité et du gaz trouve les consommateurs désorientés. La recette parfaite pour gagner frauduleusement des clients. Les campagnes d’information annoncées par le gouvernement n’ont pas eu lieu. Et donc, ils le sont souvent centres d’appels et vendeurs à domicile pour annoncer la nouvelle, mais en déformant les faits. Massimiliano Dona, président de l’Union nationale des consommateursexplique comment se défendre.

Quels sont les principaux pièges pour le consommateur ?

«Les vendeurs disent souvent que si on ne choisit pas d’opérateur d’ici janvier, on risque de se retrouver sans électricité ni gaz. C’est un mensonge : un service intermédiaire est prévu dans lequel aboutiront les clients encore indécis. Personne ne sera laissé dans le noir ou dans le froid. »

Commençons par le télémarketing : le registre des oppositions ne devrait-il pas nous protéger ?

“Devrait. Malheureusement, de nombreux vols de données ont eu lieu au fil des années. C’est pourquoi plusieurs centres d’appels utilisent des numéros de téléphone qu’ils ne devraient pas avoir. Face à ceux qui agissent illégalement, le registre ne peut rien faire. »

Lire aussi  Dernière liste des prix des actions de SOE Mercy Bajaj Ala Lo Kheng Hong

Et comment se défendre contre les vendeurs en porte-à-porte ?

«Malheureusement, ici les protections sont moindres. Le conseil est de ne pas laisser ces messieurs entrer chez nous et de ne pas leur remettre notre facture.”

Que font-ils de la facture ?

“Sous prétexte de vérifier si nous pouvons faire des économies, ils peuvent voler les données nécessaires pour nous faire changer d’opérateur, malgré notre refus.”

Les opérateurs sont-ils obligés de nous passer un appel téléphonique de vérification ?

«C’est vrai, mais les escrocs y ont aussi pensé. Ils ne saisissent pas le numéro réel du client sur le formulaire, mais le leur. Ainsi, lorsque le responsable appelle, le vendeur peut facilement nous confirmer son consentement. »



#Factures #comment #protéger #des #contrats #sollicités #Attention #aux #centres #dappels #porteàporte
1701318129

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT