Facebook et Twitter bloquent les partisans de Bolsonaro après une décision du tribunal brésilien | MAINTENANT

Facebook et Twitter ont bloqué les profils de certains partisans du président brésilien Jair Bolsonaro. L’action fait suite à une décision de la Cour suprême brésilienne, le Supremo Tribunal Federal (STF), dans une affaire impliquant la diffusion de désinformation par les partisans de Bolsonaro.

La décision du juge Alexandre de Moraes, qui a été ministre brésilien de la Justice en 2016 et 2017, impose le blocage de 12 comptes Facebook et 16 comptes Twitter.

Selon Moraes, l’action doit empêcher que les comptes ne soient «utilisés pour commettre d’éventuels actes criminels». Facebook et Twitter ont annoncé qu’ils se conformeront à l’ordonnance du tribunal.

L’un des comptes suspendus est celui de Roberto Jefferson Monteiro Francisco, président du parti politique conservateur PTB. Le parti a déclaré dans un communiqué qu’il avait été surpris par la décision de Moraes, qui “entrave le droit à la liberté d’expression sur les réseaux sociaux”.

Le président Bolsonaro avait précédemment qualifié l ‘”enquête sur les fausses nouvelles”, comme on l’appelle également au Brésil, de menace à la liberté d’expression.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.