Facebook et Instagram veulent suspendre les comptes des adolescents de moins de 13 ans

Facebook et Instagram veulent suspendre les comptes des adolescents de moins de 13 ans

Facebook et Instagram vont enfin agir contre leurs utilisateurs de moins de 13 ans. Suite à la diffusion d'un reportage sur les pratiques des réseaux sociaux des deux réseaux en la matière, Facebook a indiqué qu'il était désormais demandé à ses modérateurs d'exiger une pièce d'identité aux propriétaires d'un compte qui ne semble pas avoir l'âge minimum requis.

Facebook et Instagram devraient enfin être activés pour empêcher les utilisateurs de moins de 13 ans d'avoir un compte actif sur ces réseaux sociaux. TechCruch nous informe que la société Zuckerberg a confirmé qu'elle met en œuvre une nouvelle politique destinée aux internautes trop jeunes. En particulier, les modérateurs auront le pouvoir d'exiger une identification en cas de doute sur l'âge d'un titulaire de compte.
Facebook et Instagram s'attaquent aux utilisateurs de moins de 13 ans
Une réaction pour répondre à la critique, qui s'est amplifiée suite à la diffusion d'un reportage de Channel4 au Royaume-Uni. Ce dernier, dans lequel un journaliste a réussi à se faire embaucher en tant que modérateur, a révélé que Facebook n'avait rien à voir avec l'âge de ses utilisateurs. Interviewant l'un de ses nouveaux collègues, on lui a dit qu'on leur avait demandé d'ignorer le fait que les utilisateurs ne semblent pas être assez vieux pour être enregistrés sur un réseau social. "Nous devons juste faire semblant d'être aveugles et nous ne savons pas à quoi ressembler sous la limite d'âge", explique le modérateur dans le rapport.
Le même document a également signalé que les modérateurs de Facebook protègent les groupes de droite. Mark Zuckerberg avait déjà réagi à cette accusation en expliquant que ce n'était pas le rôle de son réseau social de censurer et de supprimer le contenu qui peut être offensant tant qu'il ne «fait pas de mal à quelqu'un».
Une fois de plus, Facebook a dû être pris dans le sac pour réagir. Cette affaire confirme que Facebook n'a rien à voir avec la RGPD, le Règlement général sur la protection des données de l'Union européenne. Cependant, certains de ses concurrents n'étaient pas morts. Twitter avait même bloqué les comptes des moins de 16 ans pour se conformer.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.