FAC estime que les opérateurs mobiles ont peut-être menti sur la couverture

FAC prévoit de verser plus de 4,5 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie pour aider les transporteurs à couvrir les zones rurales. Beaucoup de ces zones seraient autrement considérées comme trop coûteuses pour que les fournisseurs de services construisent leurs réseaux. Les transporteurs peuvent expliquer au gouvernement comment, à moindre coût, ils peuvent étendre la couverture à ces zones, et le gouvernement leur fournit les subventions du fonds pour le faire.

L'enquête intervient après un premier examen de plus de 20 millions de tests de vitesse déposés auprès de la FCC, qui ont montré les capacités du réseau dans 37 États. Les transporteurs étaient tenus de soumettre les informations afin que l'agence puisse déterminer les zones nécessitant une expansion.

Au cours du processus de cartographie, des accusations ont été portées par les fournisseurs de services sur la couverture afin d'empêcher les entreprises concurrentes d'attribuer une subvention et d'élargir leurs réseaux dans leurs régions. Le sénateur Joe Manchin, de Virginie-Occidentale, a contesté les cartes le mois dernier et a affirmé que les transporteurs essayaient d'éviter de créer des réseaux dans des zones qui ne rapporteraient pas beaucoup. Aucune société n’a été nommée dans l’enquête en cours, bien que Verizon (qui détient Oath, la société mère d’Engadget) ait déjà été accusé d’avoir induit la FCC en erreur quant à sa couverture LTE.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.