Nouvelles Du Monde

Eure-et-Loir : ce que l’on sait de l’accident qui a provoqué la mort de sept personnes près de Chartres

Eure-et-Loir : ce que l’on sait de l’accident qui a provoqué la mort de sept personnes près de Chartres

L’accident a coûté la vie à sept personnes, tuées sur une départementale ce mardi en début de soirée près de Chartres, dans l’Eure-et-Loir. Dans ce violent carambolage, deux autres personnes ont été blessées, dont une grièvement. Le parquet de Chartres a ouvert une enquête, on l’a appris ce mercredi soir. France Bleu vous résume ce que l’on sait.

Qui sont les victimes ?

Cinq jeunes de 17 à 19 ans ont péri dans l’incendie de leur véhicule et un couple de 80 et 85 ans a été tué dans le choc, qui a impliqué trois véhicules peu avant 19h00 sur la départementale 921 à Bailleau-le-Pin, a annoncé la préfecture ce mardi soir. Dans le troisième véhicule, une femme de 23 ans et un homme de 21 ans ont été blessés, dont l’un grièvement mais leurs jours ne sont pas en danger. Ils ont été transportés au centre hospitalier de Chartres.

Que s’est-il passé ?

Selon les premiers éléments communiqués par la préfecture, le véhicule dans lequel se trouvaient les cinq jeunes circulait dans le sens Illiers-Combray-Chartres. Leur véhicule s’est déporté sur la voie de circulation opposée, selon les derniers éléments communiqués par le parquet de Chartres ce mercredi.

Lire aussi  Tomber ? Manger un bon petit déjeuner aide, disent les chercheurs

Le conducteur a perdu le contrôle et a d’abord percuté la voiture du couple de personnes âgées, qui circulait en sens inverse. L’homme de 85 ans et la femme de 80 ans sont morts sur le coup, leur voiture a été projetée dans le fossé. Le premier véhicule est ensuite entré en collision avec une troisième voiture qui arrivait lui aussi en sens inverse. La voiture des cinq jeunes victimes s’est retrouvée sur le toit, en contrebas de la route et s’est embrasée.

Une enquête ouverte

Le parquet de Chartres a annoncé ce mercredi ouvrir une enquête. Des autopsies et des prélèvements ont été réalisés pour connaître les causes exactes des décès. L’enquête permettra aussi de déterminer si les corps des victimes de la première voiture présentaient des traces de stupéfiants ou d’alcool.

Selon un premier témoignage, la voiture des cinq jeunes “circulait à vive allure“. Les trois véhicules ont été placés sous scellés, notamment pour déterminer à quelles vitesses elles circulaient au moment des chocs, et si les passagers et conducteurs portaient leur ceinture de sécurité.

Lire aussi  Les républicains de l'Arizona craignent de recommencer

La mairie veut “soutenir les familles anéanties”

Le maire de Bailleau-le-Pin Martial Lochon a déploré mardi sur franceinfo un “accident horrible“, l’élu a reçu “des familles effondrées” après l’annonce du nombre de victimes. “Le choc a été très violent. Les chances de s’en sortir étaient quasiment inexistantes.” Martial Lochon assure que la mairie “essaie juste de mettre un peu d’humanité” et de “soutenir les familles anéanties“.

2024-06-19 17:59:15
1718999410


#EureetLoir #lon #sait #laccident #qui #provoqué #mort #sept #personnes #près #Chartres

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT