Etienne Chicot, acteur et chanteur, est décédé

Etienne Chicot est décédé subitement à 69 ans à Paris, dans la nuit de lundi à mardi. Il est né le 5 mai 1949 à Fécamp. Après quelques petits rôles au cinéma, dont celui d'un policier dans "Monsieur Klein" (1976) Joseph Losey aux côtés d'Alain Delon, Etienne Chicot a rencontré le succès en 1979 avec l'opéra rock " Starmania "de Michel Berger et Luc Plamondon et son rôle de milliardaire Zero Janvier. Sa chanson "The blues of the businessman" devient un standard.

Ce projecteur le ramène au 7ème art. La même année, il remporte un deuxième rôle de flic qui appellera les autres, dans "The War of Fonts", puis joue en 1980 dans "Un mauvais fils" avec Patrick Dewaere et dans "Le choix des armes" (1981) Alain Corneau Acteur et compositeur, il a à plusieurs reprises mélangé ses deux passions comme dans "Hôtel des Amériques" André Téchiné (1981) où il joue un guitariste ou dans "Death on a Sunday of rain" (1986) où il joue un directeur de maison de disques . Il jouera également un manager dans "Disorder" (1986), le premier film d'Olivier Assayas et animateur d'une radio dans "Fréquence meurtre" (1988).
Plus de 120 films. M. Klein, Le choix des armes, Hôtel des Amériques, 36 filles, ou Palais Royal …
Etienne Chicot vient de nous quitter. Pour illustrer ce tweet, une photo de Plein de super d’Alain Cavalier, dont il était l’un des co-auteurs, et le compositeur pic.twitter.com/IL0FOyMHNW– La cinémathèque (@cinemathequefr) 8 août 2018
Quelques premiers rôles sont proposés par la suite, entre autres dans "Le Vent de tous les Saints" en 1991. Mais les années 90 le voient se consacrer davantage à la télévision, notamment dans la série "Louis le Brocante". Dans les années 2000, Etienne Chicot reprend des rôles de soutien au cinéma, mais plus souvent dans une bande dessinée, comme dans "Les Portes de la Gloire" avec Benoît Poelvoorde, "Gomez & Tavares", "Palais Royal!" de Valérie Lemercier. Il revient aussi avec des personnages en difficulté à qui il prête sa grande voix profonde dans "L'Empire des loups" (2005) ou "Les Lyonnais" d'Olivier.
Marchal (2011).
L'acteur avec plus de 100 films, également vu aux côtés de Tom Hanks dans "Da Vinci Code", a également rencontré du succès au théâtre, avec une Molière en 1989 pour "Une absence", une pièce de Loleh Bellon. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a rendu hommage sur Twitter à «la diversité des talents et à la générosité de l’homme face aux plus de 120 films» qui ont «nourri et marqué notre culture populaire».
Un visage et une voix du cinéma français sont éteints. Hommage à Étienne Chicot, acteur, compositeur, chanteur: la diversité des talents et la générosité des hommes envers plus de 120 films ont nourri et marqué notre culture populaire.
Mes pensées vont à sa famille – Francoise Nyssen (@FrancoiseNyssen) 8 août 2018Plusieurs acteurs ont salué son talent via le réseau social
Il était la star J'étais électro au centre des congrès #starmania J'étais réalisateur il était acteur #alapetitesemaine nous étions tous 2 acteurs #marié-Octobre 3 fois les mêmes: talent, sympathie, originalité, simplicité. Adieu #etiennechicot– Sam Karmann (@SamKarmann) 9 août 2018Etienne Chicot est parti il ​​était un grand acteur et un beau camarade .. Bonjour Etienne je vous ai aimé jean benguigui (@JBenguigui) 8 août 2018

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.