Enregistrer 34 nouveaux cas de COVID-19 signalés dans la région sanitaire de l’île

| |

Un record de 34 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés mercredi à Island Health, juste une semaine après l’enregistrement du précédent record de 28.

La province a signalé mercredi 519 nouveaux cas de COVID-19 et 12 décès supplémentaires. La Colombie-Britannique a maintenant 59 072 cas confirmés et 1 031 décès liés au nouveau coronavirus.

La plupart des cas de l’île se situent dans la région centrale, qui compte 130 des 196 cas actifs connus. Il y a 39 cas dans l’île du sud et 27 dans le nord.

Des nouvelles de commentaires racistes dirigés contre les tribus Cowichan, qui sont aux prises avec une épidémie de COVID-19, ont été dénoncées mercredi par le ministre fédéral des Services aux Autochtones, Marc Miller.

Cowichan Tribes, le plus grand groupe unique en Colombie-Britannique avec 4900 membres, a émis un ordre de rester à la maison jusqu’au 22 janvier après avoir signalé 73 cas de COVID-19 depuis le 1er janvier.

Miller a déclaré qu’il soutenait les dirigeants locaux et les résidents qui se sont prononcés contre le racisme pour soutenir la Première nation.

Il a déclaré que les Canadiens ne soutiennent pas un tel comportement et a condamné les récents commentaires publiés en ligne qui exhortaient les entreprises de la région à ne pas servir les clients autochtones.

«Je ne sais pas ce qu’il y a de plus à dire, c’est dégoûtant», a déclaré Miller lors d’une conférence de presse à Ottawa. «C’est inacceptable.»

Les commentaires de Miller ont été repris par les responsables de la santé de la Colombie-Britannique.

«Nous sommes profondément attristés par les commentaires racistes qui ont surgi au sein de la communauté en réponse aux difficultés vécues par les tribus Cowichan», déclare mercredi une lettre ouverte signée par Richard Jock, directeur général de la First Nations Health Authority, et Kathy MacNeil, président et chef de la direction d’Island Health.

Les responsables de la santé ont commencé à administrer mercredi 600 doses de vaccin COVID-19 aux aînés des tribus Cowichan de 60 ans et plus, a déclaré le directeur général Derek Thompson.

Il a dit qu’il y avait une «bonne participation».

Thompson a déclaré que le racisme envers les membres de la Première nation avait augmenté immédiatement après sa divulgation publique des cas positifs dans la communauté.

Mais la communauté est résiliente, a déclaré Thompson, ajoutant un bulletin publié mercredi sur la page Facebook de la communauté appelant à l’unité.

«Dans une année qui nous a mis au défi avec le COVID-19, le racisme et la discrimination, une crise des opioïdes et tous les problèmes familiers du suicide, de l’itinérance, de la toxicomanie et de l’instabilité financière, il devient beaucoup plus urgent de répondre à l’appel pour réfléchir à ce que vous pouvez faire individuellement et ce que nous pouvons faire collectivement pour le bien de la communauté », explique le bulletin.

Miller a déclaré que le fait de fournir d’abord le vaccin aux personnes âgées sera un coup de pouce pour la communauté, car lorsque les plus jeunes verront un aîné se faire vacciner, ils diront: «Si ma grand-mère peut le faire, je peux le faire.

Jusqu’à présent, 63 430 personnes ont reçu un vaccin contre le COVID-19 en Colombie-Britannique et les responsables affirment que des travaux sont en cours pour aligner l’approvisionnement disponible sur le niveau de risque d’une personne.

© Copyright Times Colonist

.

Previous

Kevin Durant des Nets passe les tests consécutifs avec brio

Le Japon étend l’état d’urgence et interdit l’entrée de ressortissants étrangers en tant que coronavirus alors que les infections augmentent

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.