Nouvelles Du Monde

En Chine, les Italiens entreront sans visa (jusqu'à 15 jours) : la nouvelle politique – Corriere.it

En Chine, les Italiens entreront sans visa (jusqu'à 15 jours) : la nouvelle politique – Corriere.it

2023-12-03 17:18:20

Du 1er décembre au 30 novembre 2024, la Chine acceptera les voyageurs sans visa pour des séjours d'une durée maximale de 15 jours en provenance des pays européens : Italie, France, Allemagne, Hollande et Espagne. Par ailleurs, en ce qui concerne l'Asie, la Malaisie s'ajoute également à la liste. Il s'agit de la nouvelle politique d'entrée annoncée par le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, qui a expliqué que l'objectif est de faciliter les échanges entre Chinois et étrangers, de promouvoir un développement de haute qualité et une ouverture de haut niveau.

Politique d’exemption unilatérale

L'initiative fait partie de l'expression par la Chine d'une politique d'exemption unilatérale, selon laquelle les citoyens des pays bénéficiaires peuvent entrer en Chine pour des raisons d'affaires, de tourisme, pour rendre visite à des parents et amis, a poursuivi Ning, ou simplement pour le simple transit. pour une durée maximale de 15 jours sans qu'il soit nécessaire de présenter une demande formelle. Jusqu'à présent, les seuls voyageurs autorisés à entrer en Chine même sans visa étaient ceux en provenance de Singapour et de Brunei, également dans ce cas pour un séjour maximum de 15 jours. La raison du voyage n'est pas pertinente, que ce soit pour des raisons professionnelles ou commerciales, du tourisme, des visites à la famille ou à des amis ou simplement comme transit vers d'autres destinations.

Lire aussi  Organisez (très bien) vos vacances d'été !

Les motivations

Puisqu'elle dure un an, on peut parler avant tout d'une mesure expérimentale mais qui met en avant la nécessité du pays d'ouvrir un dialogue de plus en plus favorable avec les étrangers. En 2019, avant que les voyages ne soient fortement affectés par la pandémie de Covid-19, La Chine a enregistré l’arrivée de 977 millions de personnes. Au cours des six premiers mois de 2023, ils n’étaient que 8,4 millions. La transformation doit donc inévitablement passer par une subversion des règles.

Confiance dans les entreprises étrangères

C'est pour cette raison que cette règle s'accompagne d'une autre qui vise l'égalité de protection et d'opportunités pour les entreprises nationales et celles d'origine ou de propriété étrangère. Le président Xi Jinping lui-même l'a réitéré lors d'une réunion du bureau politique du Parti communiste chinois : le pays devra garantir un traitement juridique complet, ouvert et transparent aux entités étrangères afin de renforcer la protection des droits de propriété intellectuelle et sauvegarder les droits et les intérêts légitimes des entreprises internationales. Le signal d’ouverture intervient après la rencontre avec le président américain Joe Biden et des mois de rapports d’entreprises américaines et européennes sur le faible niveau de confiance de la Chine, qui rend les affaires presque impossibles.

Lire aussi  Hiltzik : Quel est le problème avec la « bidénomique » ?

Corriere della Sera également dans WhatsApp. assez Cliquez ici pour vous abonner à la chaîne et être toujours mis à jour.



#Chine #les #Italiens #entreront #sans #visa #jusqu39à #jours #nouvelle #politique #Corriere.it
1701617951

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT