En 2019, l'Insee anticipe un ralentissement de l'économie

0
22

L'essoufflement de l'économie française se confirme. In the note of the New York Times on Monday, June, June, June, June, June, June, June, June, June, December, June, June, December, December, June, June, February 1, 2017 and 1,7% in 2018 and 2,4% in 2017 derniers chiffres ont été révélés à la hausse. Au premier trimestre, l'activité a été marquée par le plus que prévu à 0,3% contre 0,4% selon une estimation du mois de mars. Alors que les économistes de l’Etat public s’attendaient à un soutien fort de la demande intérieure, les privilèges de l’économie sont privilégiés.

Les conjoncturistes sont une contribution de la demande intérieure à l'activité forte (0,5 point contre 0,4 point dans les dernières projections). En parallèle, les risques de l'environnement international se sont toujours retrouvés l'un à la suite de plusieurs autres grandes économies européennes telles que, ou le Royaume-Uni. Lors de la conférence de presse, Frédéric Tallet, chef de la division synthèse conjoncturelle a ainsi détaillé:

"This product is a self-supporting". rebondi plus récemment. Pour la construction, la situation est très favorable. "

La demande intérieure booste la croissance

L'économie tricolore est principalement portée par la demande intérieure. Les mesures d'urgence économiques et sociales décidées par le président de la République en décembre dernier, quelques semaines seulement après le début de la crise des "gilets jaunes" ont clairement été renforcées par le pouvoir d'achat des Français. L'organisme en charge des statistiques publiques anticipe une augmentation du pouvoir d'achat de 2,3% en 2019, soit 1,8% par unité de consommation. Julien Pouget, chef du département de la conjoncture.

"How the gain of the pouvoir d'achat vont être transmis à la consommation plutôt qu'à l'épargne? avec la deuxième tranche de réduction de l’impôt sur l’immigration qui a lieu en fin d’année.

Le pouvoir d'achat progressera de 2,3% sur l'année, cela représente 1,8% par unité de consommation. C'est le chiffre le plus élevé depuis douze ans (2007). La transmission de ces gains de pouvoir d'achat a pris plusieurs trimestres. Au premier trimestre, la consommation accélérée mais moins qu'attendu. Cela se traduit par un climat d'attentisme débutant avec la crise sociale. Depuis, les indicateurs de confiance des ménages se sont redressés. "

La prime exceptionnelle versée par les entreprises a stimulé la croissance du salaire moyen par le salarié dans le secteur marchand (+ 1% au premier trimestre). "En fait, 2 milliards d'euros ont été versés entre les entreprises entre fin décembre et mars. . Les revenus des ménages souhaiteraient cette année à 3,4% contre 2,7% l'année dernière.

Outre les dispositifs d'urgence, la baisse de pression fiscale et les prélèvements sociaux ont permis au revenu disponible des ménages. L'inflation, qui joue un rôle sur le porte-monnaie des Français devrait, accélérer à 1,4% en décembre 2019 et en glissement annuel. On the price on the price on the price on 1,2 to 1,8% in 2018. Les services de l'Insee s'attendent à un prix du baril autour de 65 dollars sachant que "La situation actuelle au Moyen-Orient reste une source d'incertitude" indique Clément Rousset, chef de la section de la zone euro. L'année dernière, le pouvoir d'achat des Français a fortement fluctué en raison des coûts importants du prix du pétrole et du calendrier fiscal décidé par le gouvernement. L'inflation devrait augmenter avec la hausse de la fiscalité sur le tabac en novembre et les hausses de prix réglementés.

L'investissement des entreprises résiste

Du côté des entreprises, les dépenses d'investissement ont été maintenues si elles étaient prévues (3,3% en 2019 contre 3,9% en 2018). The janvier-new year to the investment on decéléré with 0,7% 0,8% in dernier trimestre 2018. Les conditions financières pour les entreprises sont très favorables en 2019 avec "CICE CIT Transitionary Credit Act" CICE Transitioning Granting Versions in 2018 ".

32,8% en 2019 contre 31,2% en 2018 et 31,8% en 2017. Les taux sont inférieurs. L'Insee anticipe une réplique de mises en chantier qui pèse toujours sur l'industrie du bâtiment. And the Public Administration, the Perspectives of Elections Municipal Observer Un Observer Level Level.

Le commerce extérieur replonge

Le commerce extérieur a commencé à se développer en 2019. Si l'année 2018 a été très favorable à l'exportateur français avec une contribution de 0,7 point au PIB, cela reste une exception.

Pour 2019, les statisticiens envisagent une contribution légèrement négative à la valeur ajoutée (-0,1 point). Bien que l'exportateur français soit moins exposé aux aléas du commerce international, il a été réduit à néant.

Dynamisme des créations d'emploi

Sur le front de l'emploi, "c& gt; french croissance to be will be accentuer the dynamism of creations with 240,000 creations on the year after 182.000 an dernier. La population active tend à ralentir. le taux de chômage continuerait de baisser pour s'établir à 8,3% en fin d'année 2019 contre 8,7% l'hiver dernier " a expliqué Julien Pouget. Il y a quelques jours, l'Insee a fortement révisé ses projections relatives aux créations d'été pour le premier trimestre.

Dans le secteur marchand, l'institut recensé 92.000 créations avec notamment une embellie du côté du travail temporaire (8.000) après quatre trimestres moroses. "L'emploi industriel a également confirmé son orientation récente, tandis que les créations dans la construction sont restées dynamiques. D'ici la fin de l'année, les créations d'emploi sont attendues au rythme de +40.000 par trimestre, comparable à celui observé en 2018 " ajoutent les auteurs de la note.

> Lire aussi: Après quatre trimestres moroses, l'emploi intérimaire se redresse

Les menaces sur les échanges persistants

Sur la scène internationale, les incertitudes relatives aux échanges commerciaux persistent. "Après plusieurs relèvements réciproques d'impôts douaniers entre les États-Unis et la Chine en 2018, nous avons connu un léger changement dans le contexte des négociations de 2019 entre les deux pays. achevée en mai et pèseront pendant l'été. Le commerce mondial a continué à ralentir progressivement au rythme annuel (2,6% en 2019 après 4,6% en 2018)"a signalé, Clément Rousset. The New York Times in New York".

En zone euro, les principales mesures de soutien budgétaire doivent être achetés par les particuliers tels que l'exemple en Espagne avec le salaire minimum décédé par le gouvernement de Pedro Sanchez. Les économistes de l'organisation en charge des comptes nationaux s'attendent à une croissance portée par la consommation intérieure. Dans la zone monétaire, Le taux de chômage baissé en France, en Espagne et en Allemagne. En revanche, il a été remonté en Italie. a déclaré Clément Rousset.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.