Elon Musk, patron de Tesla, trouve un accord avec le créateur de la "licorne qui pète"

Elon Musk, patron de Tesla, trouve un accord avec le créateur de la "licorne qui pète"

Tête de presse de la controverse coutumière Tesla, Elon Musk a conclu un accord avec un potier américain concernant la reproduction de la "licorne qui pète" sans autorisation sur les produits du constructeur automobile.
Elon Musk a conclu un accord avec un potier américain qui accuse le patron des médias de Tesla d'avoir reproduit sa "licorne qui pète" sans autorisation sur les produits du constructeur automobile. Tom Edwards, un artisan du Colorado, a écrit sur son site Web vendredi que la question des droits d'auteur avait été résolue "d'une manière qui est bonne pour tout le monde", sans préciser le contenu de l'accord. Le milliardaire américain lunatique a tweeté une capture d'écran de la même version. L'affaire a commencé l'année dernière lorsque le fondateur du constructeur de voitures électriques et la société spatiale SpaceX avaient posté sur Twitter une photo d'une tasse colorée de Tom Edwards, illustrée d'une licorne sur un fond d'arc-en-ciel.Sur ce dessin, la créature mythique lâche un gaz dans un entonnoir relié par un tuyau à une voiture. "Les voitures électriques sont bonnes pour l'environnement car l'électricité est le produit de la magie", écrit-on sur la tasse. Plagiat "Probablement mon chouchou préféré", a commenté Elon Musk, en offrant de la publicité gratuite à son créateur, qui avait enregistré par la suite une légère augmentation des ventes. Mais Tom Edwards, d'abord heureux de compter parmi ses fans l'entrepreneur d'origine sud-africaine, avait alors changé d'avis en apprenant que l'image avait été utilisée dans du matériel promotionnel de Tesla. Ellon Musk "plagia l'art de mon père!", Puis a lancé la fille de potier Lisa Prank sur Twitter, avant d'appeler, "Qu'est-ce que tu as à dire pour te justifier @elonmusk ??". Il avait d'abord attribué le travail à un autre artiste et minimisé la controverse, disant que Tom Edwards devait être heureux d'avoir vendu plus de tasses. "Il y a eu des malentendus évidents qui ont conduit à une escalade, mais je suis content que tout soit réglé", a déclaré le potier de 61 ans, affirmant avoir "toujours été un admirateur de Tesla". Le recueil de controverses d'Elon Musk a dû s'excuser récemment après sa violente attaque contre un spéléologue qui a aidé à sauver des enfants pris au piège dans une grotte thaïlandaise, considérée par certains comme trop amusante.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.