Edouard, notre ami du dimanche soir

0
25

"La radio n'a de sens que le matin car ce que nous disons est plus écouté et plus politique, dans le sens où nous sommes dans la vie et le temps" confiait-il à Téléobs en 2017 avant d'ajouter: "Bien sûr, avoir un magazine culturel à 18 heures, il aurait la gueule, un côté un peu mondain, avec des artistes qui passeront et avec qui nous dînerons plus tard … ". A partir du 2 septembre, les soirées de dimanche auront certainement la bouche sur France Inter. La station a confirmé hier dans un communiqué, l'information dévoilée il y a quelques heures par notre collègue "Le Parisien": Edouard Baer, ​​54 ans, accueillera en septembre deux heures de diffusion en direct et en public de Belair, la barre des Maison de la Radio ou un café dans la région. Entouré de son groupe, comme il a toujours aimé travailler de "The Big Ball" sur Nova dans les années 90 jusqu'à la soirée "carte blanche" que lui a donnée le Premier ministre le 12 avril dernier, l'animateur-comédien-réalisateur calme au rythme effréné de discours, recevront des invités et des anonymes, des gens de la rue ou des amis pour un rendez-vous que France Inter annonce "anti-déprimé et rempli d'imprévu".
Audition des amis sablons champagne: le #Bleus sont dans la finale de la # CoupeDuMonde2018 et @édouardbaer rejoint @France Inter en début de saison pour enchanter nos soirées dominicales!
Bienvenue à l'insomniaque le plus talentueux! pic.twitter.com/FaUMsRDdtF
– Laurence Bloch (@LaurenceBloch) 11 juillet 2018
Bon choix pour la radio de service public dont la directrice, Laurence Bloch détaille dans Parisien la venue de celle qu'elle décrit comme "génie de la digression, improvisateur et orateur hors normes": "il ne souhaitait pas être à une heure de grande écoute" , où il y a forcément de la pression, car les audiences sont constamment commentées, il voulait être hors de vue pour développer un espace de liberté et de création avec une bande d'artistes, d'amis, de groupes de musique mais aussi des gens rencontrés au hasard dans la rue, parce qu'Edward Baer est le genre de personne qui baisse la fenêtre quand il conduit pour parler à des étrangers.
???? "Adieu le spleen du dimanche soir!"?@France Inter? trouvé le remède idéal: un nouveau rendez-vous avec #EdouardBaer accompagner les auditeurs et animer cette soirée redoutée ????? #Service publique #Mercato ???? ???? https://t.co/WObszh53KA
– Gael Hamayon (@gaelhamayon) 11 juillet 2018
Improvisation débridée, bande d'amis et arrestations d'anonymes: depuis l'automne 2016, Edouard Baer a monté avec succès sa mayonnaise faite des mêmes ingrédients et d'un talent que tout le monde veut le matin "plus proche de vous" de Radio Nova. Son quotidien improvisé de 7 heures, poétique et précieux, a fait le bonheur des auditeurs pendant deux saisons. Auditeurs orphelins depuis le 28 juin, date de sa dernière émission de radio où il a débuté en 1992.
Chez Nova, nous ne savons pas encore qui remplacera le dandy fou et inspiré. On comprend que l'acteur qui se produit régulièrement au théâtre n'a plus l'énergie de se lever à l'aube du lundi au vendredi, mais on s'inquiète avec une pointe d'ironie, sur la façon dont le personnage atypique "fait ce qu'il veut et n'obéit personne" accommodera les règles plus rigides de Radio France …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.