Home » Eco-incentives pour les voitures : questions à partir de lundi avec la nouvelle voiture d’occasion

Eco-incentives pour les voitures : questions à partir de lundi avec la nouvelle voiture d’occasion

by Nouvelles

La procédure de collecte des demandes s’ouvre sur la plateforme du ministère. Contributions jusqu’à 10 mille euros, fonds également prévus pour les véhicules d’occasion

UDINE. Les nouvelles incitations à l’achat de voitures écologiques prévues par le décret Sostegni bis commencent lundi.

A partir du 2 août à 10h, il sera possible de réserver des primes à l’achat de véhicules neufs à faibles émissions jusqu’à 135 grammes par kilomètre de CO2, avec et sans mise à la casse, sur la plateforme du ministère du Développement économique (ecobonus.mise.gov A partir du 5 août, des concessions pour les véhicules utilitaires et spéciaux pourront être demandées.

Au lieu de cela, il faudra un peu plus de temps pour les incitations aux voitures d’occasion, une nouveauté absolue introduite dans le processus parlementaire de la dl. Dans la loi de conversion du décret Sostegni bis, le fonds automobile pour l’achat de véhicules à faibles émissions a été refinancé à hauteur de 350 millions d’euros.

Par rapport au passé, explique la Mise, la principale nouveauté concerne justement l’allocation de 40 millions d’euros dédiés aux voitures d’occasion, essence ou diesel, d’une classe Euro de pas moins de 6 et des émissions allant jusqu’à 160 grammes par kilomètre de CO2.

Pour accéder à cette incitation, qui deviendra opérationnelle après les nécessaires modifications techniques de la plateforme, il faudra mettre à la casse une voiture immatriculée avant janvier 2011, ou ayant atteint dix ans dans la période de demande de l’éco-bonus.

Crédits

Plus précisément, en plus des 40 millions pour les véhicules d’occasion, 200 millions sont destinés à l’achat, exclusivement à la casse, de véhicules dont les émissions se situent entre 61 et 135 grammes par kilomètre de CO2. La contribution est de 1 500 euros. 60 millions supplémentaires sont alloués pour obtenir le bonus supplémentaire et acheter des véhicules dont les émissions se situent entre 0 et 60 grammes par kilomètre de CO2. La contribution s’élève à 2 mille euros avec mise au rebut et mille sans.

Véhicules utilitaires et leasing

Enfin, 50 millions vont à l’achat de véhicules utilitaires et spéciaux, dont 15 millions exclusivement pour les véhicules électriques. Parmi les nouveautés du décret Sostegni bis, rappelle le ministère, il y a la possibilité d’acheter ce type de véhicule en crédit-bail, à partir du 25 juillet 2021. Les contributions prévues par la loi de finances 2021 restent inchangées et peuvent donc être comptabilisées sur la base de la « masse totale au sol » et de l’alimentation électrique.

Les mécanismes

Pour les voitures neuves, la procédure impose aux concessionnaires de s’inscrire au préalable dans l’espace du site développé par Mise, de réserver les apports relatifs à chaque véhicule individuel, en obtenant, selon la disponibilité des ressources, un récépissé d’inscription de réservation. L’opération doit ensuite être confirmée, suivant les instructions de la plateforme.La contribution est versée par le vendeur directement à l’acheteur avec le système de compensation avec le prix d’achat, duquel est donc déduit le montant du bonus.

Les constructeurs ou importateurs automobiles remboursent au concessionnaire le montant de la contribution et le récupèrent dans un deuxième temps sous forme de crédit d’impôt. Pour les véhicules d’occasion, comme évoqué, il faudra attendre la définition des procédures qui évolueront également dans la phase de gestion de la demande sur la plateforme.

Dans la région

Ayant reconnu que, malgré la pandémie et l’avis d’épuisement des fonds, les demandes des citoyens pour la contribution à la casse n’avaient pas cessé en 2020, la Région a décidé d’identifier des ressources supplémentaires (8,5 millions) pour répondre à toutes les pratiques en attente. Avec pour résultat, comme l’a souligné le conseiller régional à l’Environnement, Fabio Scoccimarro, qu’il sera possible de remplacer plus de 5 000 véhicules polluants par autant de véhicules écologiques.

© REPRODUCTION RÉSERVÉE

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.