Éclosion déclarée dans l’unité RVH de la résidence pour personnes âgées IOOF

12 patients et cinq membres du personnel testés positifs pour COVID dans l’unité de soins de transition à court terme de l’hôpital de Barrie au complexe de Brooks Street

Une éclosion de COVID-19 a été déclarée dans une unité du Centre régional de santé Royal Victoria (HRV) du foyer pour personnes âgées IOOF à Barrie.

Douze patients et cinq membres du personnel ont été testés positifs dans l’unité de soins de transition à court terme du complexe de Brooks Street.

Les patients positifs ont été soit transférés à l’unité d’hospitalisation respiratoire de RVH, soit dans des chambres d’isolement à l’installation de l’IOOF.

Selon l’hôpital de Barrie, tous les patients restants de l’HRV à l’établissement IOOF suivent des précautions renforcées contre les gouttelettes/contact et sont étroitement surveillés et testés fréquemment.

Les responsables de RVH disent que l’épidémie est contenue dans son unité de 27 lits, qui est séparée du reste de l’installation IOOF et a sa propre entrée. Aucun patient en dehors de l’unité n’est concerné et l’unité est actuellement fermée aux visiteurs, aux admissions et aux transferts.

« La santé et la sécurité du personnel, des médecins, des patients et de notre communauté restent notre priorité absolue et nous travaillons en étroite collaboration avec le Bureau de santé du district de Simcoe Muskoka et nos équipes de prévention et de contrôle des infections et de santé et bien-être au travail pour mener une enquête complète de recherche des contacts afin de déterminer tout risque pour les autres patients et (le personnel de) RVH dans l’unité », a déclaré Janice Skot, présidente-directrice générale de RVH, dans un communiqué de presse publié mercredi après-midi.

Toute personne qui a fréquenté l’installation IOOF ou le campus principal de RVH et qui a été testée positive pour COVID dans les cinq jours suivant sa visite est priée d’appeler le 705-728-9090, ext. 44555.

Lors d’une précédente épidémie à RVH même sur Georgian Drive, déclarée le 29 octobre dans l’unité de soins de transition de l’hôpital, 11 patients et deux membres du personnel ont été infectés par COVID-19, entraînant quatre décès de patients liés à l’épidémie. Cette l’épidémie a pris fin le 19 novembre.

À compter du 21 décembre, ​​RVH retour à des restrictions de visiteurs plus strictes pour contenir la variante hautement transmissible de l’omicron et protéger les patients, les visiteurs et les équipes soignantes.

Previous

Les Knicks doivent commencer à donner plus de minutes à Obi Toppin

Visites restreintes à LUH – Highland Radio

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.