EC s'interroge toujours sur l'admissibilité d'Anwar

PORT DICKSON (parle en anglais): La commission électorale a annoncé aujourd’hui les quartiers qui remettaient en cause l’éligibilité de Datuk Seri Anwar Ibrahim à l’élection partielle de Port Dickson.

Son président, Azhar Azizan Harun, a déclaré que la commission avait clarifié la question à plusieurs reprises et que, si une enquête devait être menée, cela prendrait beaucoup de temps.

Il a ajouté que les CE avaient reçu l'acte de candidature et la lettre de grâce du Yang di-Pertuan Agong d'Anwar et les avaient acceptées.

«S'ils ne sont pas satisfaits, allez au tribunal (et) je laisserai le tribunal décider. Ils doivent comprendre que la nomination ne dure qu'une heure. Si nous devons enquêter, cela prendra deux ou trois mois, voire un an… alors, allez au tribunal et demandez au juge », a-t-il déclaré à la presse après sa visite dans le district de vote Centre (PDM) à Sekolah Kebangsaan Port Dickson ici.

Il a dit cela en réponse à une déclaration du secrétaire général du Pas, Datuk Takiyuddin Hassan, qui avait mis en doute la possibilité pour Anwar de contester l'élection parlementaire de Port Dickson, le président de la PKR n'ayant pas bénéficié d'une grâce gratuite de la part du président Yang di-Pertuan Agong.

Takiyuddin a déclaré que le Pas n'avait pas nié le pardon total accordé à Anwar par le Sultan Agong Sultan Mouhammad V de Yang di-Pertuan à Anwar en vertu de l'article 42 de la Constitution fédérale, mais que la CE n'avait pas interprété le droit du président de la PKR de participer à l'élection partielle.

Le 28 septembre, un électeur de Port Dickson, Noraziah Mohd Sharif, âgé de 38 ans, a assigné une personne à comparaître afin de faire déclarer par un tribunal qu’Anwar n’était pas éligible à briguer un siège parlementaire. Le 8 octobre, Anwar a déposé une requête en radiation du procès. .

L'élection partielle a été déclenchée après que le député sortant Datuk Danyal Balagopal Abdullah, âgé de 68 ans, ait quitté son siège le 12 septembre dernier pour permettre à Anwar, récemment élu à la présidence de la PKR, de se présenter au Parlement.

Anwar est confronté à un défi pour le siège de six autres candidats, à savoir le lieutenant-colonel Mohd Nazari Mokhtar de Pas et cinq indépendants – l'ex-président Negeri Sembilan menteri, le père Tan Sri Mohd Isa Abdul Samad; L’ancien assistant personnel d’Anwar, Mohd Saiful Bukhari Azlan; Stevie Chan Ken Leong, personnalité des médias sociaux; le consultant en gestion Kan Chee Yuen et un ancien conférencier d'une université privée, Lau Seck Yan, la seule candidate féminine. – BERNAMA © Presse du nouveau Straits Times (M) Bhd

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.