E-scooters de chaux pour lancer des opérations en Israël

Six semaines après que le géant du partage de scooters électriques Bird ait annoncé son entrée en Israël, son plus grand rival, Lime, arrivera également dans le pays.

Lime recherche un PDG pour gérer ses opérations en Israël. Dans la description de poste publiée par la société, celle-ci prévoit de se lancer dans une activité à grande échelle en Israël dans le cadre de son expansion mondiale. La tendance est à la hausse: à la suite des vélos électriques partagés, les scooters électriques dominent déjà dans de nombreuses villes. La chaux, qui propose également des vélos électriques, est déjà présente dans 70 villes nord-américaines et six villes d’Europe occidentale.

Il a été récemment rapporté que Lime avait signé un accord de coopération avec la société de taxis Uber, qui a participé au récent cycle de financement de 335 millions de dollars de Lime, qui a porté la valeur de la startup à 1,1 milliard de dollars. Cette coopération inclura la location de scooters Lime à travers l’application d’Uber (similaire à celle de Uber dans le cadre de la coopération avec JUMP Bikes).

Lime, fondée il y a 18 mois à San Mateo, en Californie, a collecté 467 millions de dollars à ce jour, soit à peu près le même montant que Bird, son concurrent basé à Los Angeles.

Un joueur israélien, Inokim, est en concurrence avec ces deux géants. Inokim offre un service similaire de location de scooters électriques dans les espaces publics et de paiement à l'utilisation.

Bird a annoncé en août dernier qu’il entamerait un projet pilote à l’Université de Tel Aviv, suivi d’une expansion progressive dans d’autres régions. Des projets pilotes similaires ont été menés par des sociétés de location de bicyclettes partageant des campus, telles que la société chinoise Ofo, qui a depuis cessé ses activités en Israël.

En revanche, la société chinoise de bicyclettes partagées, Mobike, continue de croître. Mobike, opéré par Car2Go, a annoncé aujourd'hui l'extension de son déploiement à Ramat Gan. Des dizaines de ses bicyclettes gris-orange sont déjà dispersées à Ramat Gan et beaucoup apparaissent à Tel-Aviv, bien que l'entreprise ne soit pas officiellement entrée à Tel-Aviv, où Tel-O-Fun est sponsorisé par la municipalité.

L'entrée de Mobike dans Tel Aviv se fait par le biais d'une coopération avec des entreprises telles que Wix au port de Tel Aviv. Mobike, qui a commencé à faire des affaires en Israël en mai, a enregistré 45 000 utilisateurs pour son service.

Semblable aux bicyclettes partagées, l'utilisation des scooters électriques Bird et Lime se fait par une application qui scanne un code et à travers lequel l'emplacement d'un scooter disponible peut être trouvé. Afin de recharger le scooter, Bird et Lime emploient des collectionneurs qui localisent et chargent les scooters avant de les laisser aux points de collecte. Les collecteurs de scooters sont payés 10-20 $ par scooter.

La chaux, initialement appelée LimeBike, a commencé par la location de vélos électriques et a été étendue à la location de scooters. Elle divise ses produits de location en deux catégories: la chaux-E (location de vélos) et la chaux-S (location de scooters électriques). Dans sa publicité pour un PDG sur le marché israélien, la société a déclaré que son objectif était de révolutionner la mobilité dans les villes et les campus grâce à des moyens de transport plus respectueux de l’environnement et des utilisateurs urbains. L'annonce a également indiqué que le PDG d'Israël serait chargé de recruter une équipe locale et d'étendre ses activités.

Publié par Globes [online], Nouvelles économiques israéliennes – www.globes-online.com – le 16 septembre 2018

© Copyright de Globes Éditeur Itonut (1983) Ltd. 2018

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.