Duterte déclare du 29 novembre au 1er décembre les « journées nationales de vaccination contre le Covid-19 »

| |

Le PRÉSIDENT Rodrigo Duterte a déclaré du 29 novembre au 1er décembre les « Journées nationales de vaccination contre le Covid-19 de Bayanihan, Bakunahan » alors que le gouvernement s’efforce d’augmenter le taux de vaccination du pays contre la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19).

Duterte a signé jeudi la proclamation 1253 pour la conduite de la campagne nationale de vaccination de trois jours, qui sera dirigée par les ministères de la Santé et de l’Intérieur et du Gouvernement local.

« Considérant l’objectif de vacciner au moins 70% de la population totale, y compris les personnes âgées de 12 à 17 ans, et qu’environ 53 millions de doses de vaccins Covid-19 doivent encore être administrées, il est nécessaire de cultiver l’esprit Bayanihan de la peuple philippin en forgeant l’unité et la coopération entre les parties prenantes concernées pour accélérer et intensifier le programme de vaccination du gouvernement contre le Covid-19″, a déclaré Duterte dans sa proclamation.

Le programme “Bayanihan, Bakunahan” vise à vacciner 15 millions de Philippins dans 16 régions à l’extérieur de la région métropolitaine de Manille. À l’heure actuelle, 32,9 millions de Philippins et plus sont désormais entièrement vaccinés contre le Covid-19.

Dans sa proclamation, le président a ordonné à toutes les agences et institutions gouvernementales d’apporter tout leur soutien au programme « Bayanihan, Bakunahan ».

Il a déclaré que les unités gouvernementales locales doivent mobiliser toutes les ressources, les parties prenantes, la santé, les ressources humaines et les électeurs dans leurs domaines de compétence pour atteindre les objectifs du programme.

Tous les agents de santé, y compris les médecins, les infirmières, les sages-femmes, les pharmaciens, les dentistes et les technologues médicaux, sont appelés à apporter leur plein soutien et leur coopération à la vaccination contre le Covid-19 au cours de la campagne de trois jours, selon Duterte.

« Les employés et travailleurs du gouvernement et du secteur privé, qui seront vaccinés pendant la période susmentionnée, ne seront pas considérés comme absents de leur travail, à condition qu’ils présentent une preuve de vaccination à leurs employeurs respectifs, sous réserve des règles qui peuvent être édictées par le ministère du Travail et de l’Emploi et la Commission de la fonction publique », a-t-il ajouté.

Le tsar des vaccins Carlito Galvez Jr. a déclaré plus tôt que les travailleurs seraient autorisés à se rendre sur les sites de vaccination sans réduction de salaire.

“Nous voulions également en savoir plus sur notre reprise économique”, a déclaré Galvez,

Le gouvernement vise à vacciner complètement au moins 54 millions de Philippins d’ici la fin de l’année et jusqu’à 77 millions d’ici la fin du premier trimestre de l’année prochaine, environ 20 millions de plus au cours du deuxième trimestre et les Philippins non vaccinés restants d’ici le troisième trimestre.

.

Previous

L’UE menace de mettre sur liste noire les compagnies aériennes liées à l’afflux de frontières | Union européenne

Karl Rove dénonce l’administration Biden pour “fausse action” visant à fixer les prix du gaz

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.