Nouvelles Du Monde

Dix investisseurs condamnés pour avoir enfreint la loi sur les marchés financiers et condamnés à payer une amende de 101,7 millions de riyals, l’un d’eux est emprisonné.

Dix investisseurs condamnés pour avoir enfreint la loi sur les marchés financiers et condamnés à payer une amende de 101,7 millions de riyals, l’un d’eux est emprisonné.

2024-06-13 16:34:57

Djeddah : le pays

La Commission d’appel des litiges en matière de valeurs mobilières a reconnu dix investisseurs coupables de violation de la loi sur les marchés financiers, a condamné l’un d’eux à une peine de prison et les a obligés, ainsi qu’un autre investisseur, à payer 101,7 millions de riyals, dont 670 000 amendes pour les dix condamnés, et 101 millions de riyals pour les pertes évitées. à la suite des violations commises sur leurs portefeuilles d’investissement.

Selon l’Autorité du marché des capitaux, la commission d’appel a rendu sa décision finale condamnant Mishal bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Nayef bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Ali, Abdulaziz bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Ghada bint Abdullah bin Abdul. Mohsen Al-Khudari, Sami bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari et Fawaz bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Jameel bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Ali bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Fawzi bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Ali et Fawzia bint Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Ali, en raison de la condamnation de Fawaz bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari pour avoir fait une déclaration incorrecte dans la publicité publiée pour la société Sons. , cotée sur le marché financier le 05/06/2018 AD, qui comprenait une référence à la modification de la recommandation du conseil d’administration à l’assemblée générale extraordinaire d’augmenter le capital de la société d’un montant pouvant aller jusqu’à un maximum de 257 000 000 de riyals au lieu de 208 000 000 de riyals. , car les nouvelles actions sont accordées en échange du règlement des dettes dues aux fils d’Abdullah Abdul Mohsen Al-Khudari Investment Holding Company, et que les efforts des fils d’Abdullah Abdul Mohsen Al-Khudari Investment Holding Company (un actionnaire majeur) L’augmentation de son pourcentage de participation dans les actions de la société Sons of Abdullah Abdul Mohsen Al-Khudari Investment Holding Company, cotée sur le marché financier, est une indication positive et forte de sa volonté d’apporter davantage de soutien à la stratégie actuelle et future de l’entreprise. Ceci dans le but d’influencer le prix du titre ou dans le but d’inciter d’autres à acheter le titre de « Abdullah Bin Abdul Mohsen Al-Khudari Sons Company » ; Ce qui a donné une impression positive et a affecté le cours de l’action de la société cotée Al-Khodari, le faisant augmenter dans les deux jours qui ont suivi l’annonce. Ensuite, le condamné, à travers le portefeuille d’investissement appartenant aux fils d’Abdullah Abdul Mohsen Al-. Khodari Investment Holding Company, a vendu un nombre total de (2 178 173) actions qu’il détenait dans la « Société cotée Al-Khodari » le 06/06/2018 AD et le 06/07/2018 AD, ce qui n’est pas cohérent. avec pour objectif déclaré le soutien d’Al-Khodari Holding Company à la société cotée. Outre sa responsabilité pour avoir négligé de divulguer les développements fondamentaux représentés dans le retrait d’un certain nombre de projets de « Abdullah Abdul Mohsen Al-Khudari Sons Company » au cours de la période du 30/05/2017 AD au 13/01/2020 AD, qu’une peine de six mois de prison soit prononcée à son encontre.

Lire aussi  1 million de joueurs visitent Night City chaque jour depuis que l'animation de "Electric Rider: Edge Walker" est devenue populaire | 4Gamers

Le comité a également condamné Fawaz bin Abdullah bin Abdul Mohsin Al-Khudari, ainsi que Jamil bin Abdullah bin Abdul Mohsin Al-Khudari et Ali bin Abdullah bin Abdul Mohsin Al-Khudari pour avoir divulgué des informations internes liées à la situation financière d’Abdullah bin Abdul. Mohsin Al-Khudari Sons Company et la possibilité de sa faillite.

Alors que tous ont participé : Mishaal bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Nayef bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Ali, Abdulaziz bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Ghada bint Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Sami bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Fawaz bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, et Fawzi bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Ali, et Fawzia bint Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Ali, dans la décision de la commission d’appel de les condamner après leur commerce. sur la base d’informations privilégiées divulguées par Fawaz bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, Jameel bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari et Ali bin Abdullah bin Abdul Mohsen Al-Khudari, et que afin d’en bénéficier avant qu’il ne soit annoncé et avant qu’il ne soit accessible au grand public, ils ont vendu les actions d’Abdullah Bin Abdul Mohsen Al-Khudari Sons Company et ont vendu la majorité de la quantité qu’ils détenaient au cours de la période allant du 21/08/2017 après JC jusqu’à la date du 02/07/2019 AD, après deux réunions du Conseil d’Administration aux dates du 27/07/2017 AD et du 08/09/2017 AD, au cours desquelles la situation financière de la société et l’éventualité de sa faillite ont été discutées, et avant la société a annoncé que ses pertes avaient atteint (198,52%) le 13/02/2019 AD.

Lire aussi  Les réformes transformatrices renforcent les fondamentaux économiques du Royaume, selon le Chef du gouvernement.

En plus des amendes, la Commission d’appel des litiges en matière de valeurs mobilières a obligé sept des condamnés à payer 50,4 millions de riyals, tandis qu’elle a obligé une investisseuse à payer 50,5 millions de riyals supplémentaires, pour le compte de l’Autorité du marché des capitaux, en échange des pertes évitées. à la suite des violations commises sur leurs portefeuilles d’investissement (qui sont les pertes que le contrevenant évite grâce à des pratiques qui constituent une violation des dispositions de la loi sur le marché financier ou de l’un de ses règlements d’application, que ce soit en fournissant des informations trompeuses, en faisant un faux déclaration, ou d’autres pratiques illégales, dans le but d’éviter une perte réelle ou potentielle, d’influencer le prix du titre ou d’inciter d’autres à l’acheter).

Les sanctions prononcées par le comité contre les dix condamnés comprenaient l’interdiction de travailler dans des sociétés dont les actions sont négociées sur le marché financier saoudien pour diverses périodes allant d’un à six ans.

L’Autorité a expliqué que la décision finale de la Commission de recours dans les litiges relatifs aux valeurs mobilières est le résultat d’une coordination et d’une coopération conjointes entre l’Autorité et les autorités concernées, et à la lumière de l’action pénale générale intentée par le ministère public et qui lui a été renvoyée par l’Autorité du marché des capitaux contre les investisseurs pour violation du système des marchés financiers.

Lire aussi  Le secteur agricole de PH doit être de classe mondiale et compétitif -- Marcos Jr.

L’Autorité souligne l’importance de la confiance des investisseurs dans le marché financier pour sa croissance et son développement, alors qu’elle s’efforce en permanence de surveiller tout comportement de violation, d’arrêter ses auteurs et de mener à bien les procédures nécessaires pour imposer des sanctions dissuasives à leur encontre, afin de renforcer les efforts de l’Autorité visant à créer un environnement d’investissement attrayant pour toutes les catégories d’investisseurs et à l’abri de pratiques déloyales, inappropriées ou impliquant une fraude, une tromperie, une tromperie, une fausse déclaration ou une manipulation.

La personne lésée par les violations en cause dans ce procès a le droit de soumettre au comité d’arbitrage une action en justice individuelle ou collective contre les personnes reconnues coupables pour réclamer une indemnisation pour les dommages causés par ces violations, à condition que cela soit précédé du dépôt d’une plainte auprès du marché des capitaux. Autorité à cet égard, sur le lien suivant (Lien pour déposer une plainteA noter que le Secrétariat Général des Comités d’Arbitrage annoncera au public sur son site Internet le moment où un recours collectif sera déposé afin que le reste des investisseurs concernés par les mêmes violations puissent soumettre au comité une demande de se joindre au recours collectif.

L’Autorité a indiqué que le Secrétariat général des Commissions de résolution des litiges en matière de valeurs mobilières a annoncé au public sur son site Internet l’identité des contrevenants après que les violations et les sanctions ont été prouvées et que la décision finale a été rendue par la Commission d’appel des litiges en matière de valeurs mobilières, et qu’il peut à consulter via le lien suivant :

Annonce du Secrétariat Général des commissions de résolution des litiges boursiers Cliquez ici



#Dix #investisseurs #ont #été #reconnus #coupables #davoir #violé #loi #sur #les #marchés #financiers #les #obligeant #ainsi #quune #autre #investisseuse #payer #millions #riyals #lun #deux #été #emprisonné
1718286324

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT