Dix blessés après le carnaval: la police à la recherche de fusils de chasse à Manchester

panorama


Avec quelle arme les tirs ont-ils été tirés? La police de Manchester sécurise les voies.

Avec quelle arme les tirs ont-ils été tirés? La police de Manchester sécurise les voies.(Photo: photo alliance / dpa)

Dimanche 12 août 2018

Après un défilé de carnaval dans les Caraïbes, de nombreuses personnes voyagent encore la nuit à Manchester. Des coups de feu tombent soudainement dans le district de Moss Side et dix personnes doivent être soignées à l'hôpital. La police est un mystère.

Au moins dix personnes ont été blessées par balles dans la ville britannique de Manchester après un carnaval de rue. Après l'incident survenu dans un quartier occupé la nuit, il n'est pas clair qui a tiré les coups de feu et quelle arme a été utilisée exactement. Neuf personnes, dont deux enfants, ont été blessées par des projectiles en "forme de balle", a indiqué la police. On croit que l'arme du crime est un fusil de chasse.

Les blessures semblaient surtout légères, a indiqué la police. Une dixième victime blessée aux jambes, mais dans un état stable mais grave.

Selon la police, l'incident dans le centre-ville a eu lieu vers 14h30 heure locale. La zone du district de Moss Side était donc occupée, car de nombreuses personnes se trouvaient dans les rues après le défilé du carnaval des Caraïbes et ont continué à célébrer, comme le rapportent les journaux.

Les dix blessés ont été traités dans des hôpitaux. La police a annoncé qu'ils intensifieraient les patrouilles dans les prochains jours. Le chef de la police, Wasim Chaudhry, a déclaré qu’il était possible que plus de personnes soient blessées et n’aient pas demandé d’aide médicale pendant la nuit. Vous devriez certainement le faire, a-t-il dit.

Les agents ont recueilli des preuves dans la zone et interrogé des témoins. Le carnaval a lieu chaque année. Ce dimanche, il devrait continuer comme prévu, rapporte le journal "Manchester Evening News". "La ville devrait être très inquiète aujourd'hui, et c'est parfaitement compréhensible", a déclaré Chaudhry. "Les armes n'ont pas leur place dans nos rues". Il assure que la police fera tout son possible pour trouver la ou les personnes responsables.

Source: n-tv.de

sujets

,

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.