Deux migrants morts dans une camionnette en Autriche, un passeur a pris la fuite

| |

Les gardes-frontières autrichiens ont retrouvé deux migrants décédés dans une camionnette au Burgenland, près de la frontière avec la Hongrie. Au total, il y avait 28 migrants dans la camionnette ; le reste du groupe est en bonne santé, a rapporté la police autrichienne.

Les gardes-frontières ont découvert les passeurs lors d’un contrôle. Le conducteur de la camionnette a alors pris la fuite. La police a lancé une chasse à l’homme à grande échelle : à l’aide d’hélicoptères, de drones et de chiens, elle recherche l’homme. Une recherche du passeur a également commencé en Hongrie.

Un porte-parole de la police dit que cela concerne les Syriens et les Kurdes. Il n’y avait pas de femmes ni d’enfants parmi les migrants. On ne sait toujours pas pourquoi et quand les deux migrants décédés sont décédés. L’autopsie devrait déterminer la cause exacte du décès.

Parallèle rencontré 2015

Le gouverneur Hans Peter Doskozil du Burgenland réagit choqué par la découverte. “Cela démontre une fois de plus la brutalité et l’inhumanité du trafic d’êtres humains organisé”, a déclaré Doskozil. Dans sa réponse, il établit un parallèle avec la conclusion de 71 réfugiés morts en 2015. Ils ont été retrouvés dans un camion frigorifique verrouillé à proximité de Parndorf.

Selon Doskozil, les autorités autrichiennes n’ont pas tiré suffisamment de leçons de cette trouvaille macabre de 2015. « Nous avons besoin d’une réforme européenne du système d’asile, afin que les migrants puissent demander l’asile en dehors de l’Europe et n’aient pas à emprunter des voies d’évacuation dangereuses. dit le gouverneur.

Previous

Le taux de vaccination contre le Covid-19 a augmenté de 26,47% la semaine dernière

Un avocat nie que le régent de Kuansing ait OTT, KPK : il est permis de nier

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.