Deux hommes américains déménagent toute leur maison et laissent 700 maisons sans électricité

Deux hommes auraient tenté de transporter une maison menant au chaos dans la ville de Louisiane aux États-Unis.

Deux hommes ont été arrêtés et envoyés en prison en Louisiane, aux États-Unis, pour avoir prétendument déplacé une maison sans autorisation appropriée. Tony Domingue et Nico Comeaux ont déplacé la maison modulaire dimanche à minuit dans la paroisse d’Iberia mais l’ont abandonnée dans la rue, laissant derrière eux des traces de destruction dans la région, a déclaré Newsweek dans un rapport.

M. Domingue et M. Comeaux ont été accusés de violations du code paroissial, de simple obstruction au commerce routier et de dommages criminels à la propriété, a ajouté Newsweek dans le rapport.

Lire aussi | Un surfeur allemand bat le record du monde en chevauchant une vague monstre de 86 pieds

Les shérifs ont reçu “de nombreux appels” dimanche matin, Katherine Breaux, une représentante du bureau du shérif de la paroisse d’Iberia, faisant référence à une résidence entre 1 500 et 1 700 pieds carrés qui a ensuite été déterminée comme appartenant à Domingue, selon le rapport.

Les deux individus sont transportés jusqu’à la maison le long du chemin Coteau Holmes. Le transport a brisé de nombreuses boîtes aux lettres, des panneaux de signalisation et des arbres au cours du processus.
Les deux hommes ont également été touchés par des fils et des poteaux électriques et ont coupé l’électricité à près de 700 clients électriques de CLECO pendant de nombreuses heures.

Lire aussi | “C’est incroyable” : une femme sculpte de belles œuvres d’art sur une pastèque

Selon les médias locaux, la maison est restée coincée dans le champ de canne à sucre pendant plus d’une semaine. Après enquête, les fonctionnaires leur ont demandé de demander d’abord une autorisation.

Mme Breaux a déclaré que le bureau des permis du gouvernement avait confirmé que le propriétaire de la maison n’avait jamais demandé de permis pour la relocaliser.

Les députés de la paroisse d’Iberia ont été appelés au chemin Bérard à Loreauville à 3h30 du matin pour enquêter sur le transport illégal de la maison. Lorsque les députés sont arrivés, ils ont découvert un véhicule, une remorque et une maison abandonnés sur le bloc 400 de la route.

Cliquez pour plus de nouvelles tendances

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT