Dernières nouvelles: les personnes en deuil organisent des funérailles pour sept personnes décédées à Gaza

Dernières nouvelles sur le conflit israélo-palestinien (toutes les heures locales):

14h15

Des personnes palestiniennes en deuil de la bande de Gaza ont organisé des funérailles en l'honneur de sept manifestants tués la veille.

Ismail Haniyeh, le chef du groupe au pouvoir au Hamas à Gaza, a assisté à un enterrement samedi et s'est engagé à maintenir les manifestations presque hebdomadaires le long de la barrière de sécurité avec Israël jusqu'à la levée du blocus israélo-égyptien qui dure depuis une décennie.

Les troupes israéliennes ont tué six Palestiniens alors que des milliers de personnes s'étaient rassemblées dans la zone frontalière lors d'une manifestation organisée par le Hamas. Un Palestinien a succombé à ses blessures plus tard, ont déclaré des responsables de la santé à Gaza.

Quatre des sept personnes ont été tuées dans un seul incident lorsqu'elles ont violé le côté israélien de la clôture et se sont approchées d'un poste de l'armée, a annoncé l'armée israélienne. Deux autres Palestiniens ont été tués dans d'autres lieux de manifestation.

Les tirs israéliens ont tué 155 Palestiniens lors des manifestations depuis leur début en mars. Un soldat israélien a été tué au cours de la même période.

———

9h35

Des Palestiniens du nord de la Cisjordanie affirment qu'une femme a été tuée après avoir été frappée à la tête par une pierre lancée par des colons israéliens.

Un membre de la famille a déclaré que Aisha Rabi, 48 ans, voyageait avec son mari et ses deux filles chez eux à Bidya tôt samedi, lorsque leur véhicule a été pilonné avec des pierres.

Sa cousine, Isam Rabi, affirme avoir été frappée à la tête et transportée à l'hôpital, où elle a été déclarée morte. Il dit que son mari a vu un petit groupe de colons à proximité.

La police israélienne dit qu’elle enquête.

La région se trouve à proximité de plusieurs colonies juives ultranationalistes.

Dimanche dernier, un assaillant palestinien a tué deux Israéliens dans une colonie à proximité. Et jeudi, un Palestinien a poignardé et blessé un soldat israélien, évoquant la possibilité d'une attaque de vengeance.

———

8h20

Des responsables de la santé palestiniens ont déclaré que les forces israéliennes avaient abattu six Palestiniens, dont quatre dans un seul incident, en un des jours les plus meurtriers depuis des mois de manifestations de masse le long de la barrière de sécurité séparant Gaza et Israël.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé vendredi que quatre personnes avaient été tuées dans un lieu. L'armée israélienne a déclaré avoir ouvert le feu sur une foule de Palestiniens qui ont franchi la clôture et se sont approchés d'un poste de l'armée. Aucune armée israélienne n'a été blessée, a ajouté l'armée.

Deux autres Palestiniens ont été tués dans d'autres lieux de manifestation, a ajouté le ministère, ajoutant au moins 140 Palestiniens blessés par balles réelles.

Depuis mars, le Hamas a orchestré des manifestations quasi hebdomadaires le long de la barrière.

L'armée israélienne a déclaré que 14 000 Palestiniens s'étaient rassemblés vendredi dans les zones clôturées.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.