Demain nous appartient: ce qui vous attend dans l'épisode 449 du mercredi 24 avril 2019 [SPOILERS] – Séries de nouvelles à la télévision

0
41

Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient" … Alors que le comportement de Rose inquiète Anna, Margot doit faire face à un nouveau test. Morgane, de son côté, bouge un peu plus Sandrine, et Bart reçoit des nouvelles d'Hugo.

Capture d'écran / TF1

Attention, les paragraphes suivants contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusés demain soir sur TF1! Si vous ne voulez rien savoir, passez votre chemin !!

Mercredi 24 avril dans Demain nous appartient …

Le comportement de Rose inquiète Anna et César disparaît

Suite au rapport déposé par les grands-parents de César pour abus, Martin interroge Margot, qui se sent attaquée et a le sentiment, un peu désespérée, que le commandant de la police est déjà en procès. Surtout qu'elle sait que Verrier ne changera jamais d'avis à ce sujet. Mais Martin dit qu’il est juste ici pour entendre son histoire. Et l’adolescent peut compter sur le soutien de Delcourt qui trouve la plainte de Verrier hallucinante et jure que Margot prend soin de son meilleur petit quelque chose et qu’ils se battront pour que la vérité soit entendue. Pendant ce temps, Karim a fait irruption dans le bureau de Lou après avoir entendu la nouvelle et lui a dit qu'il trouvait dégoûtant qu'elle ait accepté de défendre Verrier, sachant qu'elle connaissait personnellement Margot et qu'elle avait elle-même abandonné Nina à la naissance incapable de s'en occuper.

Dans la maison, Alex et Chloé partagent avec Nicolas, l'oncle de Sacha, les démarches entreprises par son frère et sa belle-soeur pour prouver que Margot n'est pas une bonne mère. Nicolas ne revient pas et est en colère contre eux pour avoir parlé de l'existence de César. Il accepte de leur parler pour essayer de raisonner mais Jean-Charles et Natalia se défendent de vouloir nuire à Margot. Selon eux, il ne s'agit que d'un rapport visant à garantir que le bébé ne risque rien. Mais rapidement, Natalia ne peut s'empêcher de dire que César serait mieux avec eux, qu'il n'est pas élevé par une fille-mère qui lui permettra d'entrer à l'école d'ingénieur un jour. Nicolas lui fait alors remarquer à quel point elle dit ce qu'elle dit et va jusqu'à dire à Natalia et à Jean-Charles qu'ils doivent cesser de vouloir tout contrôler. Après tout, c’est ce genre de comportement qui leur a déjà coûté la vie à leur fils. Des mots trop difficiles à entendre pour Natalia qui s'effondrent en larmes, ce qui pousse Jean-Charles, fou de colère, à mettre son frère à la porte.

En parallèle, tandis qu'Anna boit un café à la Spoon, Gwen lui dit qu'elle a rencontré Rose la veille et qu'elle était heureuse de la voir avec sa petite Tess. Anna explique que ce n'est pas possible car Rose a fait une fausse couche et comprend que c'était en réalité César. Elle finit par confronter Rose à Infos Sète et ce dernier jure de n'avoir jamais prétendu que César était sa fille et pense que Gwen a tout simplement été mal comprise. Anna a du mal à y croire et, une fois Rose partie, Flore, qui a entendu leur conversation, lui conseille de parler à Chloé et à Margot de leur méfiance à l'égard de Rose. Mais Anna n'a pas le temps de les avertir car, lorsqu'elle arrive au Delcourt, elle trouve la porte ouverte et découvre que César a disparu. Quelqu'un l'a kidnappée pendant que Margot téléphonait sur la terrasse …

Bart reçoit des nouvelles d'Hugo

Bart reçoit un message vidéo d'Hugo envoyé de sa cellule en prison via un téléphone qu'il a réussi à obtenir. Hugo le remercie de l'avoir aidé à prouver son innocence dans l'affaire du téléphone portable, tout en soulignant que même s'il devait payer pour l'accident de voiture, il se sentait un peu comme le sortilège amer infligé à leur encontre et à leur histoire. Contrairement à son dernier séjour en prison, Hugo demande à Bart de lui rendre visite en prison, en lui assurant que c'est ce qui le fera avancer. Avant de lui dire qu'il l'aime. Déplacé, Bart ne sait pas quoi faire et Flore lui conseille de réfléchir. S'il décide d'attendre Hugo, il se trouvera dans une situation difficile à gérer, où il sera le seul soutien extérieur pour Hugo et devra lui rendre visite souvent, le réconfortant. Bart a encore une fois l'impression que sa mère fait tout pour l'éloigner d'Hugo, mais Flore jure que ce n'est pas le cas. Elle veut juste que son fils lui prête attention.

Mais finalement, Bart prend sa décision rapidement. Il rend visite à Hugo en prison un peu plus tard et avoue à son petit ami qu'il l'aime et qu'il ne l'abandonnera pas.

Morgane se rapproche de Gabriel mais s'éloigne un peu plus de Sandrine

Alors qu'Arthur se limite à Sandrine et a les nerfs de Gabriel et choisit à sa place lequel de ses amis il peut voir, Gabriel raconte que ce qui est arrivé à Morgane semble choqué par le comportement de Sandrine. Elle rassure son fils qu'il n'est pas responsable de l'amputation d'Arthur, que tout cela est une combinaison de circonstances et que Sandrine n'a sûrement pas pensé à ce qu'elle lui avait dit.

Morgane décide toujours de parler directement aux principaux intéressés. Elle lui fait remarquer qu'elle n'a pas le droit de dire de telles choses à Gabriel et qu'elle refuse à son fils de grandir avec cette culpabilité. Mais Sandrine admet que c'est plus fort qu'elle. Dès qu'elle verra Gabriel, elle ne pourra s'empêcher de penser que si Arthur ne l'avait pas rencontré, il aurait toujours son bras. Morgane suppose alors que Sandrine dit la même chose à son sujet. Ce que ce dernier finit par confirmer. Mais au bout du compte, Sandrine semble se reprocher et envoie un SMS à Morgane pour lui demander de s’excuser d’avoir été si dure avec elle. Elle lui demande de lui donner du temps. Sauf que cette fois, ils ont probablement plus. En effet, Sandrine reçoit un courrier électronique dans lequel elle apprend que Morgane a demandé son transfert dans un autre lycée …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.