Déjà le réveillon le plus chaud jamais mesuré • Les boas n’imposent pas les feux d’artifice

Les boas, ou enquêteurs extraordinaires, ne vont pas appliquer l’interdiction des feux d’artifice aujourd’hui. “Nous appliquerons ce qui est le plus important pour le moment, à savoir les règles corona”, a déclaré le président Richard Gerrits du syndicat BOA ACP.

Dans le NOS Radio 1 Nouvelles il explique qu’il y a trop peu d’employés pour vérifier les deux points. “La capacité d’exécution n’a pas augmenté, mais nous avons plus de tâches.” De plus, la sécurité des exécutants est primordiale. Gerrits appelle les feux d’artifice illégaux qui sont déclenchés de nos jours “de vraies bombes”.

En raison de l’interdiction des feux d’artifice, des feux d’artifice « massifs » sont achetés de l’autre côté de la frontière, explique Gerrits. “Vous ne pouvez pas arrêter cela non plus. Les gens sont assez créatifs pour proposer des feux d’artifice.”

Au début de l’année, les boas sont équipés de bouchons d’oreilles et de lunettes de sécurité. En outre, selon le président du syndicat, ils portent également des caméras corporelles, avec lesquelles des images sont prises de ce que vivent les responsables de l’application de la loi.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT